Candidat à la présidentielle du 6 mars prochain:Fernand Amoussou lance sa campagne...

Candidat à la présidentielle du 6 mars prochain:Fernand Amoussou lance sa campagne à Azovè

0
PARTAGER

Le candidat Fernand Amoussou, leader des Forces de l’avenir (Fa), a démarré sa campagne pour l’élection présidentielle dans plusieurs localités du pays. A Azovè, Djakotomey et Cotonou, les partisans et sympathisants du candidat Fernand Amoussou ont démontré leur détermination à porter au pouvoir, l’homme qui, selon eux, incarne la sécurité, la lutte contre la corruption, le retour aux valeurs patriotiques et républicaines, ainsi que l’espoir de la nation béninoise.

C’est la Commune d’Aplahoué, plus précisément l’arrondissement d’Azovè, qui a connu l’entrée en campagne de Fernand Amoussou. Dans la nuit, armées de lampes torches, de lampions et de lanternes, les populations de la Commune d’Aplahoué ont organisé une longue procession à la gloire du Général Fernand Amoussou. Des Affiches géants, des posters à l’effigie du candidat sont portés par des hommes, des femmes, des jeunes, toutes catégories socioprofessionnelles confondues. Par cet acte, ils ont manifesté publiquement leur détermination à tout mettre en œuvre afin que le Général Fernand Amoussou soit l’élu légitime du peuple au soir du 6 mars 2016.

Le lendemain, c’est la Commune de Djakotomey, toujours dans le département du Couffo, qui a aussi manifesté sa volonté de voir Fernand Amoussou au pouvoir. Spontanément, des milliers de personnes se sont réunies pour une longue marche. Objectif, marteler à tout le monde que le seul candidat pour lequel ils vont attribuer leurs suffrages est bel et bien le Général Fernand Amoussou. Dans cette commune aussi, les populations n’ont pas attendu le déplacement du candidat avant de lui réaffirmer leur adhésion à son projet de société et à son ambition de restaurer au Bénin, la valeur travail, de remettre l’argent à sa place, de mettre l’éducation, la formation et l’emploi des jeunes au cœur de l’action publique, de donner plus de moyen pour l’autonomisation des femmes…

Le département du Littoral n’est pas aussi resté en marge de la mobilisation pour l’élection du candidat Fernand Amoussou. Dans l’après-midi du dimanche 21 février, une grande caravane a été organisée dans la capitale économique. Pendant des heures, les caravaniers ont sillonné la ville de Cotonou avec plusieurs arrêts. Au cours de ces arrêts, des messages ont été adressés aux populations pour les inciter à porter leur choix sur la personne de Fernand Amoussou. Ce dernier a été présenté comme le seul qui puisse garantir l’avenir de ce pays à un moment de perte des valeurs, de menaces terroristes de tout genre, d’insécurité alimentaire et des problèmes de développement. Les populations, à chaque fois, manifestent une écoute attentive au message des porte-voix de Fernand Amoussou. Signe que le 06 mars 2016, elles feront le geste utile en portant leurs suffrages sur lui afin qu’il soit élu.

Pendant que ses militants remuent le terrain pour lui dans plusieurs communes du pays, le candidat Fernand Amoussou est dans une campagne électorale souterraine. Des rencontres avec les leaders d’opinion, les têtes d’affiches de son staff et des rencontres directes avec des groupes cibles en nombre plus ou moins grand sont tenues depuis le lancement de la campagne. Fernand Amoussou a déjà sillonné en l’espace de 72 heures, plusieurs communes du pays pour marquer sa présence. Les populations quant à elles, apprécient ce contact direct avec le candidat qui tranche avec ce qu’elles ont l’habitude de voir.
Mais déjà, de sources proches de son staff, Fernand Amoussou commencera les rencontres grand public dès ce jour, lors d’une tournée qui le conduira dans la quasi-totalité des 77 Communes du Bénin.

L’engouement et la mobilisation spontanée des populations autour de Fernand Amoussou montrent, si besoin en était, que sa candidature est véritablement porteuse d’espoir pour le peuple qui compte lui faire confiance, afin que la longue marche vers la Marina soit couronnée de succès.

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE