Campagne présidentielle dans le zou : Yéhouétomè, Djiman, Agonkan et Ahanhanzo pour...

Campagne présidentielle dans le zou : Yéhouétomè, Djiman, Agonkan et Ahanhanzo pour la victoire de Zinsou

0
PARTAGER

Les députés Boniface Yèhouétomè, Adolphe Djiman, Gildas Agonkan, le maire Blaise Ahanhanzo tous de la Renaissance du Benin (Rb) mettent les bouchées doubles pour garantir les suffrages du Zou au candidat Lionel Zinsou. Avec le secrétaire exécutif national du parti et maire de Bohicon, Luc Atrokpo agissant à Bohicon et au-delà, ces personnalités de la Rb ont pris d’assaut toutes les communes du Zou afin de mobiliser davantage, les populations pour une victoire écrasante du candidat de l’alliance républicaine le 6 mars.

Les leaders «Houèzèhouè» du zou veulent occuper tout le territoire de leur département. Ils ont privilégié les campagnes de proximité, pour drainer une foule innombrable d’électeurs derrière le Premier ministre, Lionel Zinsou. Le député Gildas Agonkan, le maire d’Abomey Blaise Ahanhanzo-Glélè et Elie Mèvo ont lancé, lundi 29 février, une offensive dans les 7 arrondissements d’Abomey. De Djègbé à Hounli et de Vidolé à Sèhoun, la stratégie a été la même pour mobiliser les électeurs. Blaise Ahanhanzo met en lumière les atouts du Premier ministre candidat. Il en appelle à la bonne conscience et l’éclairage des filles et fils de Houégbadja. «Zinsou est le meilleur candidat. Avec le Premier ministre, Abomey connaîtra un développement digne du nom», a-t-il martelé. Sur la même lancée, le député d’Abomey, Gildas Agonkan, a exposé les grandes lignes du projet « Le Bénin gagnant » de Lionel zinsou. Il n’a pas occulté les qualités de l’homme. « Zinsou a été à l’école de Soglo. Le Premier ministre a les clés du développement du Bénin. Il est une chance pour le pays. Il est le candidat de l’unité nationale », a-t-il argumenté. Elie Mévo a, lui, passé ensuite la consigne du bon choix à opérer dans l’isoloir. « Votons massivement pour Lionel Zinsou le 06 mars 2016

A chaque étape, les populations manifestent leur adhésion totale à la cause du porte flambeau de l’Alliance républicaine Fcbe-Prd-Rb. L’étape de Djimè, le quartier du roi Béhanzin, a été des plus particulières. Les descendants du onzième roi du Danhomey ont récusé l’argument selon lequel Béhanzin a rejeté les Blancs.

« Nous ne sommes contre aucun blanc. Encore que Zinsou n’est pas un blanc. Nous demandons à ceux qui utilisent le nom de notre aïeul pour salir de cesser. Nous, descendants de Béhanzin, soutenons la candidature de Lionel Zinsou», a déclaré le directeur de l’école normale d’instituteurs d’Abomey, Cosme Béhanzin.

Yéhouétomè à la conquête de Za-Kpota

La journée du lundi 29 février n’a pas été de tout repos pour l’honorable Boniface Yèhouétomè. Accompagné du maire de Za-Kpota, Antoine Affokpofi, le député a mis le cap sur les arrondissements de Za-Tanta, Za-Kpakpamè et Zèko. Les populations sont sorties massivement dans une ambiance des grands jours pour accueillir les deux personnalités. Le 2ème questeur de l’Assemblée nationale a exposé le projet de société du candidat Zinsou. Lequel prend en compte l’électrification, l’adduction d’eau potable et la réalisation des infrastructures à Za-Kpota. « Lionel Zinsou a un riche carnet d’adresses. Ceux qui parlent de sa bi-nationalité n’ont qu’à savoir que les anciens présidents Maga et Soglo ont la nationalité française. Nous devons voter massivement pour Zinsou pour hisser Za-kpota aux rangs des villes développées », a déclaré le député.

Adolphe Djiman à Agbangnizoun pour Zinsou

Le député Adolphe Djima a également privilégié les campagnes de proximité pour rallier les électeurs à la cause de Lionel Zinsou. Il a parcouru, lundi 29 février, les arrondissements de Zoungoudo, Kpota, Sinwé et Tanvè pour la cause de Lionel Zinsou. Pour lui, l’affaire est simple.

« Nous aimons tous la ville d’Agbangnizoun. Nous allons le prouver le 06 mars 2016 avec le choix de Lionel zinsou, le meilleur des 33 candidats en lice. Nous devons alors voter massivement pour lui afin que la commune d’Agbangnizoun bénéficie des projets de développement», a-t-il expliqué. A Agbangnizoun centre, Adolphe Djiman a rencontré, tour à tour, les conducteurs de taxi moto, les femmes et les enseignants. Son message est le même. Il a mis particulièrement l’accent sur les difficultés et le retard que les villes d’opposition ont subi pendant deux décennies. Luc Atrokpo et ses camarades de parti sillonnent tout le département du zou pour une victoire sans appel de Lionel Zinsou.

MM

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE