Campagne pour le scrutin du 6 mars prochain : Démobilisation autour de...

Campagne pour le scrutin du 6 mars prochain : Démobilisation autour de Lionel Zinsou

0
PARTAGER

La candidature de Lionel Zinsou, laquelle le 12 janvier dernier, avait suscité beaucoup d’engouement et de bruit, se consume de plus en plus comme un feu de paille. L’Ouémé, fief du Parti du renouveau démocratique (Prd), auparavant perçu comme la région qui va propulser le candidat de la coalition Fcbe-Prd-Rb, affiche de plus en plus une indifférence qui ne passe inaperçue. Contrairement à ce qu’on enregistrait lorsque le Hagbè lui-même était candidat, force est de constater aujourd’hui que c’est presque l’effet contraire. A cela, il faut ajouter d’autres phénomènes qui portent à croire que l’espoir n’est plus dans le camp de cette coalition. A Bantè par exemple, il y a désormais une forte poche anti-Zinsou. C’est la même situation à Tchetti où c’est le candidat Abdoulaye Bio Tchané qui s’impose. On n’en dira pas moins en ce qui concerne la région Savalou, jusqu’à Dassa et même Savè où Sébastien Ajavon a réussi à supplanter tous les autres candidats, suivi de Patrice Talon et de Pascal Irénée Koupaki. Ajouté à cela, il faut reconnaître le fait que le nord est à n’en point douter morcelé, échappant ainsi au candidat des Fcbe. Comme si un malheur ne vient jamais seul, les nombreuses tentatives d’intimidations enregistrées ces derniers jours n’ont fait qu’accentuer la démobilisation autour de Lionel Zinsou. Au point où des proches du candidat des Fcbe commencent par s’inquiéter et se demandent s’il n’était pas mieux que Lionel Zinsou y aille seul, au lieu de chercher la couverture de Yayi.

Athanase Dèwanou

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE