Campagne pour le scrutin du 6 mars : Koupaki, la révélation des...

Campagne pour le scrutin du 6 mars : Koupaki, la révélation des 1ères journées

0
PARTAGER

L’une des grandes attractions des premières journées de la campagne pour le scrutin du 6 mars prochain, c’est bien Pascal Irénée Koupaki. Au premier jour de la campagne vendredi dernier, il s’est particulièrement illustré à Cotonou. D’abord par un plan d’affichage qui décline la vision exposée dans son projet de société sur l’ensemble du territoire nationale. Puis par une imposante caravane à travers les rues de la capitale économique. La a pris départ à son domicile au Champs de foire et a échoué à la plage de Fidjrossè où un meeting et un concert l’ont clôturé. Ensuite, cap a été mis sur les départements de l’Atacora et de la Donga qu’il venait d’ailleurs de quitter lors d’une dernière tournée nationale.

Talon découvre enfin ses fans du nord

Enfin, pourrait-on dire pour Patrice Talon. Il redécouvre le nord du pays après plus trois ans. Avec les affaires de tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat et d’atteinte de la sureté de l’Etat dont on a dit qu’il était l’instigateur, Talon était bien obligé de s’exiler en France. Depuis son retour au pays en fin d’année 2015, il n’a pas eu l’occasion de se rendre dans le Bénin profond qu’il aime tant. Depuis deux jours, c’est chose faite. Le candidat de la Rupture a retrouvé ses fans du septentrion. Et avec les premiers contacts, on est tenté de dire que les populations du nord étaient impatientes de le revoir. Lui l’homme de l’or blanc, toujours aux côtés des populations du Bénin profond. Les retrouvailles continuent puisque le programme de campagne de Talon devrait le maintenir dans le nord pendant quatre jours.

Ajavon renforce sa base de Cotonou

Fraichement revenu du nord, Sébastien Ajavon était hier, dimanche 21 février, à Cotonou. Il est allé, entre autres, St Rita, Zogbohouè, St Cécile, Agla, Kindonou. Il est allé parler des grandes lignes de son projet de société aux populations de ces quartiers de Cotonou : la santé, l’éducation, l’eau, l’électricité, le sport, l’emploi des jeunes…Là aussi, entre Ajavon et ces Cotonois, c’était le parfait amour.

Bio Tchané interdit d’atterrissage à Parakou

«Bien que nous avions eu toutes les autorisations préalables, notre avion n’a pas obtenu l’autorisation d’atterrir pour des raisons que nous trouvons suspectes. Je voudrais vous présenter à toutes et à tous, mes excuses, ainsi que celle de toute l’équipe de campagne pour ce contre-temps. Rien, ni personne ne pourra empêcher une belle fête d’avoir lieu. Ce n’est donc qu’une partie remise ». C’est par ces mots que le candidat Abdoulaye Bio Tchané a expliqué son rendez-vous manqué avec les populations de Parakou hier. L’homme a appelé ses fans à la sérénité et leur donne un autre rendez-vous pour bientôt.

Les cartes d’électeur toujours indisponibles

Voilà le couac de cette préparation du scrutin présidentielle. Les cartes d’électeur ne sont toujours pas disponibles à bien d’endroits dans le pays. Cela suscite souvent des réactions disproportionnées des populations décidées à se doter de ce sésame pour faire leur choix le 6 mars prochain. Avec cette allure, on se demande ce qui passera le jour du scrutin.

Athanase Dèwanou

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE