Campagne électorale dans l’Atlantique : La vague rouge de Zinsou envahit ...

Campagne électorale dans l’Atlantique : La vague rouge de Zinsou envahit Godomey pour un vote propre

0
PARTAGER

La vague rouge fidèle à Lionel Zinsou a pris d’assaut plusieurs contrées du Bénin hier mercredi 02 février 2016. Après une grande caravane dans la ville de Cotonou, la foule rouge s’est rendue à un concert géant auquel a participé le candidat Lionel Zinsou.Il a profité de l’occasion pour exhorter les populations à la paix et la tolérance en cette période très sensible que traverse le Bénin.Le concept vulgarisé : «mon vote n’est pas à vendre».

La foule rouge a envahi toutes les artères de la ville de Cotonou et de d’Abomey-Calavi hier pour porter haut l’étendard du candidat Lionel Zinsou. D’Akpakpa Bélier, àGodomey où a été organisé un géant concert de musique, le mot d’ordre est resté le même : «mon vote n’est pas à vendre». C’était la totale car au fur et à mesure que la caravane évoluait, la foule rouge prenait de l’ampleur. Dibi Dobo, GG Lapino, Miss Espoir et bien d’autres artistes ont charmé le public avec en toile de fond un seul thème dans leurs prestations : «Je ne dois pas vendre mon vote». Ce concept est un appel à une prise de conscience devant la force de l’argent qui sert de moyen à certains candidats qui achètent la conscience des populations.La paix, la tolérance, l’acceptation de l’autre sont le leitmotiv de cette foule qui œuvre pour des électionsapaisées. Ce nouveau combat, le candidat Lionel Zinsou l’a encore expliqué à ses sympathisants qui affirment être prêts à mouiller le maillot pour conduire leur candidat à la victoire au soir du 6 mars prochain.Au sujet de sa préférence pour le rouge, Lionel Zinsou a fait savoir que c’est la couleur du courage et de la victoire, la couleur de la démocratie : Le rouge incarne l’amour, la paix et la victoire dans l’abnégation.

«Mon vote n’est pas à vendre»

«Mon vote n’est pas à vendre » ou encore le «mouvement vote propre» est une initiative citoyennevise à donner un carton rouge à la corruption électorale. Une manière de dire aux populations qu’elles méritent mieux que ce que certains candidats leur proposent en achetant leur conscience. Leur voix vaut plus que 10 ou 20 000 F CFA. Elle est inestimable. Les populations ont le pouvoir de changer leur vie, la vie de la Nation. Ce pouvoir c’est le bulletin de vote. Elles ne doivent donc pas le brader. Et pour y arriver, un bon choix s’impose. La jeunesse doit choisir entre 20 000 F CFA aujourd’hui et un emploi demain.

Les messages des artistes ont tourné autour de ce concept pour amener les populations à faire le choix qu’il faut pour le développement du pays. C’est parce que certains candidats ont échoué sur la confrontation des idées qu’ils ont envahi le terrain de la corruption, de l’achat de conscience. C’est parce qu’ils n’ont rien à offrir au peuple pour les 5 ans à venir qu’ils lui proposent 20 000 voire 100.000 F CFA aujourd’hui. Le peuple se doit alors d’être vigilant pour barrer la route aux imposteurs.

Thomas AZANMASS0

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE