Campagne électorale: ASG en conquistador dans la commune d’Abomey-Calavi

Campagne électorale: ASG en conquistador dans la commune d’Abomey-Calavi

0
PARTAGER

Dans le cadre de la campagne présidentielle qui se déroule actuellement au Bénin en vue du scrutin du 06 mars 2016, le stade communal d’Adja-Ouèrè archicomble a accueilli un géant meeting du président Sébastien Ajavon. C’était hier mercredi 02 mars 2016 en présence de l’emblématique président du Mouvement africain pour le développement et le progrès (Madep), Séfou Fagbohoun et de plus de 20.000 personnes.

Contexte politique
Le 26 janvier dernier, le jour de ses 70 ans, le président Séfou Fagbohoun et son parti le Madep, membre à part entière de l’Union fait la Nation, ont décidé de soutenir le président Sébastien Ajavon. Aussi, toutes les sections Madep des communes du département du Plateau ont organisé soit avant ou pendant la campagne un meeting de soutien à Sébastien Ajavon. Jusque-là, ce sont le plus souvent, les députés Louis Vlavonou et Kousounda Adjibadé, les plus fidèles lieutenants de Séfou Fagbohoun qui ont écumé ce département. Cependant, pour la première fois, Séfou Fagbohoun a pris part au plus grand meeting de Ajavon dans le Plateau. Et sous son égide, les petits plats ont été mis dans les grands avec un déploiement de logistique et de technologie de dernier cri. A Adja Ouèrè, tout a été fait hier en grandeur nature. Comme à l’accoutumée, les déclarations se succèdent.

Les déclarations
Achille Olawolé, président du Comité d’organisation du meeting : « …A 4 jours du scrutin fatidique du 6 mars 2016, Adja-Ouèrè, accueille la rencontre de ce jour pour sceller définitivement le pacte de développement avec le président Sébastien Ajavon. Parmi les candidats, celui qui peut incarner la vraie rupture et appliquer la thérapie de choc pour impulser l’amorce d’un développement réel au Bénin, c’est le président Ajavon. Ce n’est pas pour rien qu’on lui a donné le titre d’agrégé en économie appliquée… Ici à Adja-Ouèrè, Sébastien Ajavon n’est pas un étranger pour nous. En effet, dans cette commune, il a fait des œuvres sociales (construction d’écoles, de centres de santé et de forages). Dès lors, parmi la multitude de candidatures, il n’a pas été difficile pour nous de le choisir, car au moins lui sans être président de la République, a déjà posé des actes. C’est pour cela que pour le 6 mars 2016, notre commune le portera en triomphe. Monsieur le président Ajavon vous pouvez compter sur nous, car ici, nous savons fait la campagne à l’américaine pour des victoires historiques ».

Pour Nonvidé Aboudoulaye, maire de Adja-Ouèrè, « … L’espoir qui naquit après la conférence nationale s’est transformé en désillusion. Et c’est pour cette raison que nous ici à Adja Ouère, avions avec le choix de notre leader éclairé, Séfou Fagbohoun, fait le choix de Sébastien Ajavon. En déclinant les raisons qui ont milité pour ce choix, il y a sa capacité à instaurer une bonne gouvernance. Cela se voit déjà à travers les grandes lignes de votre programme de société qui nous rassure. C’est sur cette base que nous allons vous soumettre bien avant votre élection déjà acquise un certain nombre de doléances. Dans cette perspective, nous souhaiterions votre appui financier pour la construction de modules de classes, de centres de santé et d’accès à l’eau potable… »

Prenant la parole, le président Séfou Fagbohoun renchérit : « …Il n’y a pas une autre solution que celle de donner le pouvoir à Sébastien Ajavon. Monsieur le président soyez rassuré vous êtes déjà président de la République. Mais quand vous allez prendre le pouvoir ne changez pas. Monsieur le président, vous devez tenir compte de ceux qui vous ont accompagnés pour la prise de pouvoir. Vous ne devez pas changer. Vous ne devez pas écarter les amis. Et par rapport à cela, Madame Ida Ajavon vous avez une grande mission à assumer. La réussite du mandat vous incombe à 70%. Quand vous êtes avec votre mari, jouez votre rôle en lui rappelant ses engagements de départ. … Je connais le pouvoir pour l’avoir côtoyé pendant 24 ans avec le président Kérékou. J’ai côtoyé le président Félix Houphouët Boigny de Côte d’Ivoire pendant 41 ans. ..Si quelqu’un comme moi vous a choisi, c’est parce que vous êtes dans le social. Quand vous allez commencer votre mandat, ayez de bons conseillers. Dimanche prochain le peuple va entériner un choix, ce qui vous permet de prendre le pouvoir. Ici à Adja-Ouèrè, nous savons faire les choses comme cela se doit. Dimanche, nous allons imposer notre suprématie comme c’est le cas depuis des années avec notre parti. .. »

En réponse aux allocutions, le président Sébastien Ajavon se fait bien clair : « … Au titre de mes priorités, nous aurons l’énergie pour juguler le délestage. C’est une urgence qu’il faut régler. Avant la fin de mon quinquennat, nous allons nous y atteler.
Nous mettrons l’accent sur l’eau qui est aussi importante. On n’a pas l’eau potable partout au Bénin, c’est un drame.

Au sujet des microcrédits aux femmes, nous allons améliorer l’existant en passant de 30.000 à 100.000 F CFA.
Nous allons rendre les soins en urgence gratuits dès mon élection.
Le Bénin ne peut pas être proche du Nigeria et être pauvre. C’est inadmissible. C’est pour cela que nous allons impulser une nouvelle dynamique à la coopération avec le Nigéria. Dans ce cadre, nous allons décréter l’enseignement de l’Anglais dès la rentrée 2016-2017, obligatoire dans l’enseignement primaire au CI et CP.
Par rapport à tout cela, Adja-Ouèrè doit jouer sa partition. Vous devez donc sortir pour retirer vos cartes pour aller voter massivement le 06 mars 2016 pour la victoire du Bénin… ».

F.M.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE