Campagne dans la 16e circonscription électorale Cotonou: Les candidats en lice préfèrent...

Campagne dans la 16e circonscription électorale Cotonou: Les candidats en lice préfèrent sortir le grand jeu les après-midi

0
PARTAGER

La campagne électorale dans la seizième circonscription électorale de Cotonou, mardi 23 février, est toujours au ralenti. Sans mouvement intense dans la matinée, c’est dans l’après-midi qu’on note maintes activités de certains candidats en lice.

La matinée du mardi 23 février n’a pas connu de fortes animations et mouvements des candidats en lice pour la course présidentielle. Au siège de campagne du candidat Nassirou Bako Arifari sis à Houéyiho, trois géantes baffles distillent de la musique à l’entrée principale. Les militants rencontrés, très enthousiastes, menaient des réflexions sur les prochains meetings de leur candidat. Sur le tronçon menant au quartier Mènontin, deux car-podiums du candidat Sébastien G. Ajavon animaient tout comme devant le siège de campagne du même candidat à Fidjrossè où il y avait une forte mobilisation de militants habillés en bleu, dans un autre car-podium.

Aux environs de 16h 40, au siège national du candidat Sébastien Germain Ajavon, à Agontinkon, des étudiants en première année de la Faculté des sciences agronomiques souhaitent travailler avec le candidat et lui promettant leurs voix. Ils entendent le soutenir jusqu’à sa victoire au terme du scrutin.
Selon le professeur Jean Bénoît Alokpon, assistant du directeur de campagne, la stratégie de campagne de proximité est adoptée. A tous les niveaux, a-t-il précisé, il y a des coordinations qui travaillent ensemble sur le terrain.
Quant au candidat Lionel Zinsou, un meeting a été organisé mardi 23 février dans l’après-midi au complexe scolaire de Mènontin, dans le 9e arrondissement, pour sensibiliser les militants à aller prendre leurs cartes d’électeur afin de voter massivement pour lui. Avant le meeting, la coordination nationale des mouvements et associations soutenant le candidat, s’est réunie dans la zone de Kouhounou, pour mettre dans une base de données tous les mouvements et associations n’émanant pas des partis politiques. Ils auraient dénombré au total 787 associations et mouvements sur le territoire national¦

Romuald BINAZON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE