Bureau du Cos-Lépi : Idrissou Bako élu vice-président

Bureau du Cos-Lépi : Idrissou Bako élu vice-président

0
PARTAGER

L’équipe dirigeante du Cos-Lépi est désormais au complet. Après l’élection du Président et du rapporteur intervenu le 29 août 2016, les 11 membres du Cos-Lépi se sont retrouvés le samedi 3 septembre 2016 au siège de leur institution à Agblangandan pour procéder à l’élection du vice-président.

Les choses sont allées comme sur des roulettes. Les députés de la minorité parlementaire qui ont fini par retrouver la sérénité ont désigné leur collègue Idrissou Bako pour siéger au sein du Bureau du Cos-Lépi en qualité de vice-président. C’est d’ailleurs à l’unanimité des 11 membres du Cos-Lépi présents qu’il a été élu. C’est donc désormais l’équipe constituée par les honorables Badirou Aguèmon (Président), Idrissou Bako (vice-président) et Gérard Gbénonchi (Rapport) qui conduira, en étroite collaboration avec les huit autres membres du Cos-Lépi les grandes tâches entrant dans le cadre de l’actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). Avec cette cohésion retrouvée, les 11 membres du Cos-Lépi devront désormais rattraper le temps perdu. Le Président Badirou Aguèmon en a pleine conscience. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a immédiatement mobilisé la troupe autour de l’élaboration du programme d’activités de l’institution et de la confection de son budget de fonctionnement. « La tâche à accomplir est assez délicate. Nous avons pleine conscience de la mission qui nous a été assignée. Tout sera mis en œuvre en collaboration avec notre bras technique qu’est l’Agence nationale de traitement (ANT) pour rendre disponible la liste électorale permanente informatisée (Lépi) actualisée et ceci dans les délais », a dit le Président Badirou Aguèmon qui s’est réjoui de ce retour de la cohésion au sein du Cos-Lépi. Le 29 août 2016, les députés de la minorité parlementaire n’avaient pas participé au vote qui a consacré l’élection de l’honorable Aguèmon comme Président du Bureau du Cos-Lépi. Ils ont claqué la porte après avoir vainement tenté de faire échec au processus enclenché par l’honorable Louis Vlavonou, Président du Bureau d’âge du Cos-Lépi. Les déclarations qui sont faites dans la foulée par l’honorable Gilbert Bagana, l’un des députés frondeurs ne laissaient aucune chance au retour à la cohésion. Mais depuis le samedi 3 septembre dernier, cette crise se conjugue au passé.

Affissou Anonrin

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE