Boni Yayi passe derrière les rideaux de la Marina

Boni Yayi passe derrière les rideaux de la Marina

0
PARTAGER

Boni Yayi quitte officiellement les projecteurs de la marina pour retrouver une place derrières les rideaux. Depuis hier mardi 5 Avril 2016 à 23 heures 59 minutes, son deuxième et dernier mandat constitutionnel est arrivé à terme. Il devient depuis lors, un citoyen ordinaire, même si cela est avec statut particulier. Après 10 ans de gestion du pouvoir d’État, il quitte le podium pour les coulisses tel un acteur de théâtre qui vient de finir sa pièce (sa représentation). Après dix ans de gestion de la République, l’homme rentre dans l’histoire avec un palmarès digne du nom. Le Dr Boni Yayi quitte la scène pour désormais jouer les seconds rôles. Celui qui jouaient des citoyens béninois qui regardaient impuissants certaines choses sans pouvoir y trouver une solution en son temps. Pendant dix ans, il a parcouru monts et vallées, à la quête d’un mieux être pour les habitants du pays qu’on lui a confié. Aujourd’hui, la constitution lui donne le repos mérité. Comme ces pairs Emile Derlin Zinsou et Nicephore Dieudonné Soglo, Boni Yayi devra apprendre à jouer le second rôle et n’ouvrir la bouche que lorsque viendra l’heure de la parole. Il restera à la touche pour apprécier le match qui vient juste de commencer, mais qui dura cinq longues années. Comme ses prédécesseurs, il devra devenir ce sage à qui l’on fera recourt aux temps difficiles. Pendant cette retraite politique qui démarre ce mercredi 6 avril, Boni Yayi devra apprendre à jouer la carte de la patience. Il devra contenir toutes humeurs que certains ont accumulé pendant 10 longues années. Ce qu’il devra aussi apprendre, c’est de savoir maintenant que les cortèges défileront mais ce ne sera plus lui qui en sera le Chef. Boni Yayi saura-t-il vraiment jouer ce rôle ? Lui qui aime tant la parole, pourra-t-il contenir sa verve quand il verra certaines choses qu’il jugera anormale ? Boni Yayi pourra-t-il vraiment rester digne derrière les rideaux tout comme il l’était sur scène ? Bien malin qui pourra y répondre.

Amir NABIL

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE