Bob Marley : le monde en parle encore et le Bénin s’en...

Bob Marley : le monde en parle encore et le Bénin s’en souvient.

0
PARTAGER

« Vous pouvez tromper le peuple une seule fois, mais vous ne pouvez pas le tromper toutes les fois » ; c’était l’une des pensées fortes de ce reggae man hors pair qui est parti des ghettos pour devenir un héros.

Très engagé dans ses tubes révolutionnaires, Bob Marley aura été l’homme de toutes les luttes anticolonialistes. Ardent défenseur des faibles contre l’envahisseur, il exhortait l’Afrique à se lever et à lutter pour ses droits.

Né le 06 Février 1945 à Nine Miles(Jamaïque), Bob Marley de son vrai nom Robert Nesta Marley est mort le 11 Mai 1981 à Miami aux Etats Unis à l’âge de 36 ans.

3( ans après son décès, le monde entier continue de le célébrer comme le reggae man le plus populaire au monde. Au Bénin, plusieurs manifestations sont organisées chaque 11 Mai pour célébrer l’anniversaire de décès de l’homme. A l’Université d’Abomey Calavi, l’évènement est célébré avec faste par l’Ensemble Artistique et Culturel des Etudiants(EACE) avec souvent quelques notes de déviances où le tabac prend le dessus les idées que Bob Marley véhiculait.

Mais après l’arrêt de 2013, les étudiants sont revenus à la charge dès 2014 avec des éditions sans tabac. Des mesures sécuritaires impressionnantes sont prises avec le rectorat pour limiter les casses. « Nous allons désormais fêter dans la convivialité, sans tabac et sans alcool » dit l’un des organisateurs, le directeur de l’EACE. A partir de la même année, l’évènement changea de nom et devient : « Journée de la conscience nègre ». Désormais l’alcool et le tabac va céder sa place à la réflexion pour l’essor de la jeunesse estudiantine.

La célébration de ce jour, est déjà annoncée pour être dans le même registre que celui de l’artiste lui-même. Dénoncer l’impérialisme, exhorter l’Afrique à se lever pour se construire. La jeunesse béninoise doit s’engager pour l’Afrique ; pour défendre l’Afrique contre les puissances étrangères mais surtout contre les présidents à vie, ennemis de l’Afrique, ennemis de leur pays. Tel doit être désormais l’engagement de la jeunesse africaine.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE