Bénin : la Chine est un partenaire "majeur et incontournable", dit le...

Bénin : la Chine est un partenaire "majeur et incontournable", dit le nouveau président Patrice Talon

0
PARTAGER

COTONOU — Le nouveau président béninois Patrice Talon a décrit la Chine comme « un partenaire majeur et incontournable » pour « le nouveau départ » du Bénin.

« La Chine aujourd’hui est un partenaire majeur et incontournable pour nos pays en tant que telle nous l’espérons comme un partenaire stratégique pour +Le Nouveau Départ+ », a-t-il déclaré au cours d’une interview accordée à Xinhua, dimanche à Cotonou.

Interrogé sur les priorités qu’il va donner dans la coopération avec la Chine, M. Talon a affirmé que la Chine est un « vieux et fiable partenaire de développement ayant toujours su se montrer à l’écoute des besoins de financement ».

« Soyez rassurés qu’en son temps et rapidement si nous avons des priorités et des préférences nous les exprimions », a-t-il dit.

Le volume du commerce entre la Chine et le Bénin était passé de 770.000 USD en 1972 à 3 milliard USD, selon les chiffres de l’ambassade de Chine au Bénin. En 2013, il s’était élevé à 3,2 milliards USD, ce qui faisait du Bénin le 5ème partenaire commercial de la Chine en Afrique de l’Ouest et centale.

Vainqueur du second tour de l’élection présidentielle du 20 mars, Patrice Talon prendra ses fonctions le 6 avril prochain devant les sages de la Cour constitutionnelle du Bénin à Porto-Novo, la capitale politique béninoise.

Il s’est fixé comme principaux chantiers les réformes constitutionnelles et administratives.

M. Talon a indiqué à Xinhua qu’il entamerait son mandat « avec la gravité d’un soldat qui a fait son paquetage et va au front », déclarant attendre « des encouragements » au lieu des félicitations.

Il s’est dit « déterminé comme commandant pour amener la troupe à la victoire ».

« Nous voulons travailler à donner une nouvelle espérance à tous ceux-là et surtout le désir à tous les Béninois de comprendre que le talent et le travail paient. C’est à dire impulser un nouveau départ », a-t-il affirmé.

Quant aux défis à surmonter au Bénin, le nouveau président a souligné la nécessité de « hiérarchiser ces défis par rapport à leur impact sur le bien-être de la communauté ».

« Le gouvernement de compétence que je compte former saura sous ma direction définir non seulement les priorités mais également les actions à mettre en œuvre », a-t-il dit.

M. Talon a affrmé que ses premières actions « sont dictées par les attentes manifestés et constatés lors de mes tournées de communion avec les Béninois lors de la campagne et qui, du reste, n’étaient pas une nouveauté pour moi du fait de ma proximité connue et permanente avec le monde des paysans depuis 25 ans ».

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE