Bio Tchané au sujet des décisions au sommet de l’Etat : Faciliter...

Bio Tchané au sujet des décisions au sommet de l’Etat : Faciliter l’accès aux titres fonciers, une priorité du gouvernement

1
PARTAGER

Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané et son collègue du Cadre de vie José Tonato ont rencontré la presse pour expli-quer les avantages que présentent les réformes prises au profit des populations et la nation. Il s’agit entre autres de faciliter l’accès de tous aux titres fonciers. C’était vendredi 17 juin 2016 lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Azalaï Hôtel.

Les mesures foncières relatives notamment au retrait à titre gratuit des 2513 titres fonciers en instance puis à la poursuite des travaux de délivrance massive de titres fonciers, ont fait l’objet d’échange entre la presse et deux ministres du gouvernement, vendredi dernier à Azalaï hôtel à Cotonou. Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané appuyé par le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, a expliqué que ces décisions s’inscrivent dans le souci de faciliter l’accès au titre foncier de sorte que chaque propriétaire assure et protège son patrimoine. « Cette mesure de facilitation sera généralisée sur toute l’étendue du territoire national par le truchement de l’Agence nationale des domaines et du foncier qui a été instruite pour accomplir cette mission », a-t-il précisé. Pour ce qui concerne les mesures fiscales et parafiscales de facilitation des opérations d’enregistrement de mutation de biens meubles et immeubles par décès et entre vifs, le ministre d’Etat a expliqué que ces mesures visent à encourager la formalisation des actes de mutation et dynamiser le marché de l’immobilier. Somme toute, « Toutes ces mesures viennent conforter la vision du chef de l’Etat qui est celle d’offrir de meilleures conditions d’accès des citoyens aux services de bases et de meilleures conditions pour les activités économiques », a fait comprendre le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané.

Les réformes en général

Déjà plusieurs réformes depuis la prise de fonction du gouvernement en avril 2016 : amenuisement des dépenses à travers la diminution des postes ministériels, la suppression de certaines institutions budgétivores et le réaménagement de la carte diplomatique du Bénin ; facilitation du retrait des titres fonciers et mesures fiscales et parafiscales de facilitation des opérations de mutation de biens meubles et immeubles… Ce sont autant de mesures récentes prises par le gouvernement actuel. Hélas, l’opportunité de ces décisions n’est pas toujours bien perçue par tous. Selon les explications données par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, la mise en œuvre de toutes les mesures prises permettra à l’Etat d’enregistrer plus de 150 milliards d’économie au titre de cette année budgétaire, si bien-sûr la loi des finances rectificative gestion 2016 est votée par le Parlement. Par ailleurs, il a également indiqué qu’il sera procédé au remboursement des arriérés aux prestataires de services et fournisseurs de l’Etat dès le vote du collectif budgétaire qui sera soumis aux députés.

Anselme Aguéhoundé
(Stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE