Bénin/présidentielle : Patrice Talon favori au second tour et Lionel Zinsou garde...

Bénin/présidentielle : Patrice Talon favori au second tour et Lionel Zinsou garde l’espoir (SYNTHESE)

0
PARTAGER

COTONOU — A quatre jours du second tour du scrutin présidentiel, l’homme d’Affaires, Patrice Talon, candidat de la coalition dite de « Rupture », et son challenger, Lionel Zinsou, candidat de l’alliance au pouvoir, poursuivent leur campagne et efforts pour des ralliements.

Outre le ralliement des 24 candidats malheureux au premier tour du scrutin présidentiel du dimanche 6 mars dernier, le candidat Patrice Talon, arrivé en deuxième position de cette consultation électorale avec 746.528 voix, derrière son challenger, le candidat de l’alliance au pouvoir, Lionel Zinsou qui a recueilli 858.080 voix, bénéficie pour le second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain, de nouveaux soutiens, notamment dans les rangs des indécis du premier tour et mêmes des collaborateurs directs du président sortant, Boni Yayi.

Ainsi, plusieurs leaders religieux, notamment des évangélistes et du christianisme céleste, qui avaient porté leurs choix sur le candidat du pouvoir, lors du premier tour du scrutin, se sont ralliés au second tour du scrutin au candidat de la coalition de la rupture.

Certaines villes du nord du Bénin, notamment Parakou, Bembérèkè, Djougou, Kandi et Malanville qui avaient soutenus le candidat du pouvoir lors du premier tour du scrutin ont décidé de porter leur choix sur le candidat de la rupture Patrice Talon, au second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain.

Pour ce second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain, l’alliance Républicaine, composée des Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE, pouvoir) et ses alliées, notamment la Renaissance du Bénin et du parti pour le renouveau démocratique, soutenant la candidature de Lionel Zinsou, ont préféré la stratégie de porte-à-porte pour solliciter le suffrage des électeurs béninois.

Ainsi, en absence du ralliement d’autres forces et mouvements politiques, le candidat de l’alliance au pouvoir, Lionel Zinsou, qui garde toujours son espoir, a ciblé comme interlocuteurs, certaines couches sociales du pays, notamment les vendeurs illicites des produits pétroliers, les conducteurs de taxi motos, les usagers des marchés et les jeunes entrepreneurs.

Dans un message adressé aux électeurs béninois, lundi dernier, ce candidat a estimé que, son projet de société qui est principalement axé sur les défis auxquels le Bénin est confronté, lui imposent d’engager des actions avec un impact concret, rapide et systématique sur cinq cibles prioritaires, à savoir, les Jeunes, dont le ch?mage est cause de frustrations, les femmes, menacées dans leur santé, le monde rural, soumis à l’insécurité foncière et le secteur privé, dont l’activité doit générer une croissance inclusive.

« Certes, des progrès encourageants ont été réalisés ces dernières années : Il nous faut maintenant aller plus loin », a-t-il préconisé.

Interrogé par Xinhua, le politologue André Assogba, a estimé que rien n’est encore gagné à l’avance et que les deux candidats en lice pour le second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain gardent chacun de son c?té ses chances intactes.

« Bien que plusieurs leaders politiques et religieux se sont arrangés du camp du candidat de la coalition de rupture, pour le second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain, rien ne peut présager la victoire de ce candidat. Car rien ne nous prouve que les consignes de vote seront respectées par les électeurs qui constituent la pièce maîtresse de cette élection présidentielle », a-t-il expliqué à Xinhua.

Pour le second tour du scrutin présidentiel du dimanche prochain, les Béninois seront appelés soit pour la rupture de la gouvernance du président sortant, Boni Yayi, en accordant leurs suffrages au candidat de la rupture, Patrice Talon, ou en optant pour la continuité de cette gouvernance en votant pour le candidat du pouvoir, le Premier ministre sortant, Lionel Zinsou.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE