Bénin/présidentielle : les opérations électorales se déroulent normalement

Bénin/présidentielle : les opérations électorales se déroulent normalement

0
PARTAGER

COTONOU — Les opérations électorales pour le compte du premier tour du scrutin présidentiel se déroulent normalement dans toutes les circonscriptions électorales du Bénin, notamment à Cotonou, la capitale économique béninoise, a-t-on constaté sur place.

Prévues pour démarrer à 07h00 heure locale, le vote a démarré avec 15 à 30 minutes de retard dans certains arrondissements.

Selon le responsable du bureau de vote de l’Ecole primaire publique de Vêdoko1, Sylvain Dossou-Yovo, le retard est essentiellement dû à l’acheminement du matériel sensible dans certains bureaux de vote.

« Pour des questions de sécurité, certaines commissions électorales locales ont reçu très tôt ce matin les bulletins de vote, alors il leur est impossible de les répartir avant l’heure officielle du démarrage des opérations. Tout compte fait, toutes les dispositions ont été prises pour que les opérations de vote dure normalement neuf heures prévues par la loi électorale » , a-t-il confié à Xinhua.

Il a précisé que les dispositions sont prises pour que les opérations électorales se déroulent durant les neuf heures prévues par le code électoral.

Dans des arrondissements de Cotonou, des milliers d’électeurs en file indienne accomplissent leur devoir civique en allégresse.

« Je suis très fier d’accomplir mon devoir de citoyen en exprimant mon suffrage pour le candidat de mon choix, surtout que ce scrutin a la particularité d’intervenir au terme de deux mandats constitutionnels du président sortant, induisant de fait une alternance ou tout au moins un changement d’homme à la tête de notre pays, le Bénin », a déclaré l’administrateur civil à la retraite à Cotonou, Cyprien Baloïtcha, à Xinhua.

Samedi, le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA), Emmanuel Tiando, a annoncé certaines décisions visant à permettre à tous les Béninois en âge de voter d’exprimer leurs suffrages

Ainsi, compte tenu non seulement du faible taux de distribution des nouvelles cartes d’électeurs biométriques dans la plupart des départements mais aussi de la non disponibilité de ces cartes dans les départements du Plateau et du Zou, la CENA a autorisé les électeurs à voter dans tous les départements du pays avec les cartes d’électeur qui ont servi pour les élections de 2015 ou avec les nouvelles cartes biométriques.

De même, les nouveaux majeurs inscrits sur la liste électorale sont autorisés à voter, à titre exceptionnel, avec leur carte nationale d’identité.

Plus de 4,7 millions d’électeurs, répartis dans 13.664 postes de vote à travers 7.964 centres de vote, sont appelés ce dimanche aux urnes pour élire le successeur du président sortant Boni Yayi, dont le deuxième et dernier mandat prendra fin le 6 avril 2016.

Parmi les 33 candidats en lice, cinq sont considérés comme favoris: Abdoulaye Bio Tchané, ancien président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD); Patrice Talon, homme d’affaires béninois qui a fait fortune dans la filière d’intrants agricoles et de l’égrenage du coton; Sébastien Germain Ajavon, président du Conseil national du patronat; l’ex-Premier ministre Makandjou Pascal Irénée Koupaki; le Premier ministre Lionel Zinsou, dauphin du président béninois Boni Yayi.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE