Bénin/élections: La plateforme électorale des OSC du Bénin tient sa cinquième conférence...

Bénin/élections: La plateforme électorale des OSC du Bénin tient sa cinquième conférence de presse sur l’évolution du processus électoral

0
PARTAGER

Cotonou – Les membres de la plateforme électorale des organisations de la société civile (OSC) du Bénin ont tenu ce mardi dans la salle de réunion de la Maison de la société civile, la cinquième conférence de presse dans le cadre de l’initiative dénommée « les Mardis et Vendredis de la plateforme’’ qui permet d’opiner sur l’évolution du processus d’organisation de la présidentielle du 06 mars 2016.

Au cours de cette conférence, quatre questions seront abordées à savoir, le processus de distribution des cartes d’électeurs, la campagne électorale, l a sécurisation du scrutin du 06 Mars 2016 et la position de la plateforme sur le communiqué du dernier conseil des ministres a martelé Gustave Assah, vice-président de la plateforme électorale des OSC du Bénin.

Dans sa déclaration, Fatoumatou Batoko Zossou, présidente de la plateforme a notifié que jusqu’à ce jour, au surplus des nombreux dysfonctionnements relevés dans la distribution des cartes, six départements de notre pays à savoir, Atacora-Donga, Mono-Couffo, Plateau et Zou ne sont toujours pas pris en compte par le processus de distribution des cartes d’électeur actuellement en cours.

Soit au moins 50% de couverture du territoire national à quatre (04) jours du scrutin soit Un Million Sept Cent Soixante Cinq Mille Deux Cent Sept (1.765.207) électeurs qui n’ont pas pu avoir la nouvelle carte.

La plateforme dénonce les propos tenus par le président de la République à Ouaké la semaine écoulée qui pourraient menacer la paix et la tranquillité des paisibles citoyens et rappelle que dans sa décision DCC 13-071 du 11 Juillet 2013, la Cour constitutionnelle avait déjà indiqué que : ‘’ la paix, principe constitutionnel consubstantiel à la démocratie et à l’Etat de droit, s’impose aussi bien aux gouvernés qu’aux gouvernants et particulièrement au chef de l’Etat.

Elle suggère que soit désormais priorisées dans la distribution des cartes, les personnes ne disposant d’aucune carte et ne pouvant pas jouir de leur droit de vote, et insiste à nouveau pour que la CENA et la Cour constitutionnelle a publié les grandes tendances et les résultats de l’élection sur leurs sites internet respectifs.

La plateforme invite la CENA à renouer le dialogue avec les groupements professionnels de l’Unamab, greffiers, officiers de justice et avocats pour qu’une solution soit trouvée par rapport à leur participation au processus électoral en cours.

Pour conclure, la plateforme exhorte toutes les OSC et les centres dotés de connexion internet à offrir leur aide aux citoyens n’ayant pas encore reçu leur carte d’électeur, appelle les dernières populations des communes touchées par les opérations du CNT à retirer leurs cartes au plus tard le vendredi 04 mars 2016, encourage les OSC à demeurer toujours mobilisées pour la veille et l’accompagnement des électeurs pour un scrutin apaisé.

ABP/EDY/TB

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE