Bénin : Voici les organes ayant bénéficiés de l’aide de l’Etat à...

Bénin : Voici les organes ayant bénéficiés de l’aide de l’Etat à la presse privée.

0
PARTAGER

Dans le but d’apporter l’appui de l’Etat aux organes de presse privée du Bénin, à savoir, la presse écrite, la presse audiovisuelle, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), après avoir, par décision N°15-044/HAAC du 26 octobre 2015, défini les modalités et lancé le 11 novembre 2015 un appel à candidature qui stipule que l’appui à la qualité, à la production et à la gestion vise à soutenir une sélection d’organes de presse ayant accompli des efforts remarquables dans le respect des lois et réglementations et dans l’amélioration de leur production et de leur gestion. Plusieurs organes de divers ordres ont postulé pour bénéficier de l’aide de l’Etat à la presse privée.

Après le dépôt des dossiers, l’instance de régulation a commis une commission composée des cadres du Ministère de la communication, des membres des instances de régulation de la presse (HAAC, ODEM), des associations professionnelles (CNPA-BENIN, UPMB) et des spécialistes avertis de la question, pour leur examen. Au terme des travaux de cette commission, les résultats ont été rendus publics pour le compte de l’aide de l’Etat à la presse, au titre de l’année 2013. Ce qui clarifie le paysage médiatique large d’une kyrielle de titres.

DECISION N°16-019/HAAC DU 24 FEVRIER 2016, portant attribution de l’appui spécial à la qualité, à la production et à la gestion aux organes de la presse privée au titre de l’aide de l’Etat à la presse privée, exercice 2013.
Article 3 : DE L’ATTRIBUTION DE L’APPUI A LA QUALITE, A LA PRODUCTION ET A LA GESTION
A l’issue du dépouillement et de l’analyse des dossiers, les résultats obtenus se présentent comme ci-après :
Cinquante-un (51) dossiers ont été étudiés .Ils sont décomposés comme suit :
Organes de presse écrite : vingt-un (21), à savoir :
• Quotidiens : dix – neuf (19)
• Périodiques : deux (02)
Presse audiovisuelle : trente (30), à savoir :
• Radiodiffusions sonores non commerciales : dix-neuf (19)
• Radiodiffusions sonores commerciales : neuf (09)
• Télévisions commerciales : deux (02)
Le montant de l’appui est déterminé par catégorie proportionnellement à la note obtenue.
Les résultats sont présentés dans les tableaux ci-après :
Notation et détermination des montants d’appui

ORGANES DE PRESSE ECRITE
Catégorie des périodiques
N° ORGANE NOTE
OBTENUE MONTANT ALLOUE OBSERVATIONS
1 La Gazette du Golfe 178 1.512.000
2 Le Justicier 175 1.487.000
TOTAL 2.999.000
Catégorie des quotidiens
N° ORGANE NOTE
OBTENUE MONTANT ALLOUE OBSERVATIONS
1 Fraternité 220 Pts 3.730.000 FCFA
2 La Presse du Jour 210 Pts 3.560.000 FCFA Ont obtenu la même moyenne
3 L’Evénement Précis 210 Pts 3.560.000 FCFA
4 Nouvelle Expression 210 Pts 3.560.000 FCFA
5 La Tribune de la Capitale 198 Pts 3.357.000 FCFA
6 L’Informateur 190 Pts 3.221.000 FCFA Ont obtenu la même moyenne
7 Le Progrès 190 Pts 3.221.000 FCFA
8 La Nouvelle Tribune 190 Pts 3.221.000 FCFA
9 L’Economiste 188 Pts 3.187.000 FCFA
10 L’Autre Vision 140 Pts 2.373.000 FCFA
TOTAL 32.990.000

PRESSE AUDIOVISUELLE
Catégorie de télévisions privées commerciales
N° ORGANE NOTE
OBTENUE MONTANT ALLOUE OBSERVATIONS
1 Canal 3 BENIN TV 240 pts 11.046.000 FCFA
2 Golfe TV 238 pts 10.953.950 FCFA
TOTAL 21.999.950 FCFA

Catégorie des radiodiffusions sonores commerciales
N° ORGANE NOTE
OBTENUE MONTANT ALLOUE OBSERVATIONS
1 Fraternité FM 240 Pts 8.804.000 FCFA
2 Royal FM 238 Pts 4.764.000 FCFA
3 Radio Golfe FM 238 Pts 4.764.000 FCFA
4 CAPP FM 232 Pts 4.644.000 FCFA
5 Arzèkè FM 151 Pts 3.022.000 FCFA
TOTAL 21.998.000 F CFA

Catégorie des radiodiffusions sonores non commerciales
Attribution
N° ORGANE NOTE
OBTENUE MONTANT ALLOUE OBSERVATIONS
1 Radio Dinaba FM 240 Pts 3.711.120
2 Radio Sutii Dera 200 pts 3.092.600 Ont obtenu la même moyenne
3 Radio Solidarité Djougou FM 200 pts 3.092.600
4 Radio Bénin Culture 200 pts 3.092.600
5 FM Non Sina 200 pts 3.092.600
6 Deeman FM 200 pts 3.092.600
7 Radio Mono ,la Voix de Lokossa 200 pts 3.092.600
8 Radio la Voix de la Lama 190pts 2.937.970
9 Radio Ilèma 155 pts 2.395.765
10 Kouffè de Bassila 155 pts 2.395.765 Ont obtenu la même moyenne
TOTAL 29.998.220
……………………………………………………………………………………………………………………..
Attribution de l’appui spécial à la qualité, à la production et à la gestion aux organes de la presse privée au titre de l’aide de l’Etat à la presse privée
DE L’APPUI A LA QUALITE, A LA PRODUCTION ET A LA GESTION
1. Objet et forme de l’appui
L’appui à la qualité, à la production et à la gestion vise à soutenir une sélection d’organe de presse ayant accompli des efforts remarquables dans le respect des lois et réglementations et dans l’amélioration de leur production et de leur gestion.
Il consiste en :
Au niveau de la presse écrite :
-une fourniture de matériel d’exploitation ;
-une modernisation de l’équipement de production ;
-un règlement de factures de prestataires divers (téléphone, électricité et eau ou internet)
L’appui ne sera pas servi aux bénéficiaires en numéraire, mais en payement de biens et/ ou de services de leur choix.
2. Répartition de l’appui par secteur
L’appui à la qualité, à la production et à la gestion est reparti ainsi que précisé à l’article 2 de la Décision n°15-044/HAAC du 26 octobre 2015, à savoir :
– Radiodiffusions sonores : cinquante deux millions (52.000.000) de Francs CFA
– Organes de presse écrite : trente six millions (36.000.000) de Francs CFA
– Télévisions commerciales : vingt deux millions (22.000.000) de Francs CFA
Critères d’attribution
Critères d’éligibilité
Peuvent postuler à l’appui à la qualité, à la production et à la gestion :
Les organes de presse écrite créés le 31 décembre 2011 au plus tard et qui continuent de paraître selon la périodicité déclarée ;
Les radiodiffusions sonores et les télévisions privées qui ont signé une convention avec la HAAC à la date du 31 décembre 2011 au plus tard et qui ont poursuivi leurs activités régulièrement.
Sont exclus du bénéfice de l’appui :
Les organes de presse appartenant à des partis politiques, des associations étrangères ,des confessions religieuses, des agences de presse étrangères, des organisations corporatistes, des services des ministères ou institutions publiques et privées ,des établissements scolaires ou universitaires ;
Les journaux assimilables à des prospectus ou dont le principal objet est la recherche ou e développement de transactions d’entreprise commerciales et financières ou qui ont pour objet principal la publication d’horaires, de programmes et de données relatives aux jeux et tombola.
Les télévisions privées diffusant par MMDS.
Critères d’égalité
Les organes de presse postulant doivent se conformer à :
La loi Organique n°92-021 du 21 Août 1992 relative à la HAAC ;
La Loi n°2015-07 du 20 mars 2015 portant code de l’information et de la communication en République du Bénin.
Les engagements pris par les promoteurs d’entreprises de presse dans le cadre de la formation des professionnels de médias dans les centres publics et privés de formation ;
La Décision n°15-023/HAAC du 07 mai 2015 portant publication des journaux et écrits périodiques ayant une existence l égale en République du Bénin ;
La convention signée avec la HAAC ;
La réglementation en matière de fiscalité pour les radios et télévisions commerciales et les journaux ;
Le paiement des redevances pour les radios et télévisions ;
La législation du Travail ;
La convention collective applicable au personnel de la presse en République du Bénin.
Critères de professionnalisme
Les organes de presse doivent justifier l’existence :
D’un comité de rédaction permanent dont la liste nominative des membres doit être produite ;
Et en outre, pour les radios et télévisons, d’un service technique dont la liste nominative des membres doit être produite.
Autres critères
Dans le respect de la déontologie et de l’éthique, le contenu des journaux et des émissions doit avoir un caractère d’intérêt général quant à la diffusion de la pensée.
Les organes de presse doivent avoir, en dehors des dépêches d’agences et des comptes rendus de s séminaires, publié au moins deux (02) articles de fond (enquêtes, reportages, dossiers) visant l’éducation, l’instruction, l’information, par semaine pour les quotidiens, radios et télévisions et par parution pour les périodiques.
En outre, les radios et télévisions doivent avoir communiqué à la HAAC leurs grilles de programmes ainsi que leurs rapports annuels.
Tout promoteur d’organe de presse sollicitant un quelconque appui de l’aide de l’Etat à la presse privée doit s’engager à autoriser ses employés à bénéficier des renforcements de capacités organisés sur la base de ladite aide.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE