Bénin : Vague de suspension des programmes du régime Yayi, le gouvernement essaie...

Bénin : Vague de suspension des programmes du régime Yayi, le gouvernement essaie de corriger le tir.

0
PARTAGER

Le gouvernement du nouveau départ, depuis son installation le 06 avril dernier, a pris plusieurs décisions de suspension de décrets et de programmes du régime de l’ancien président Boni Yayi. Ces décisions du gouvernement de la rupture ont eu la réputation d’accentuer le chômage endémique dans le pays et de vicier l’atmosphère socio-économique. Rapidement devenu impopulaire, le gouvernement du nouveau départ essaie, semble-t-il, de corriger le tir.

En effet, le gouvernement a relancé le jeudi 02 juin dernier, pour le bonheur de milliers de jeunes diplômés, le Programme d’Appui à l’Emploi Salarié (PAES) de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE), suspendu à l’avènement du régime du nouveau départ. L’annonce a été faite la Ministre en charge des affaires sociales Adidjatou Mathys au cours de sa rencontre avec les bénéficiaires dudit programme.

« Le PAES sera relancé. Il était de bon ton que nous vérifions certaines informations qui nous étaient parvenues sur la qualité de recrutement et l’accumulation d’un certain nombre d’allocations des stagiaires », a-t-elle expliqué. Mais avant, le Directeur Général de l’ANPE a rappelé l’importance de ce programme pour l’employabilité des jeunes et souligné combien le PAES est en phase avec la vision du Chef de l’Etat Patrice Talon. « Le PAES est un programme mis en œuvre pour accompagner les jeunes diplômés à renforcer leur employabilité et à pouvoir s’insérer dans le tissu économique à travers un emploi salarié. Le stagiaire du PAES a l’opportunité d’avoir une première expérience professionnelle en entreprise », a rappelé Maixent Djeigo.

Sur une prévision de 1.700 jeunes, c’est finalement plus de 2.000 jeunes diplômés qui seront pris en compte pour la vague de 2016 du PAES. Pour Adidjatou Mathys, il est utile pour le gouvernement de s’imprégner des conditions de sélection afin de garantir l’équité et la justice sociale en la matière. A cet effet, seuls les bénéficiaires dont les dossiers ont été retenus dans les antennes départementales et qui répondent aux critères de sélection pourront être mis en stage prévus pour démarrer 1er juillet prochain.

Par ailleurs, les difficultés liées aux allocations impayées ont été évoquées au cours de cette rencontre avec les bénéficiaires du programme. Une solution est en cours, promet Adidjatou Mathys, pour accélérer le processus de payement. « Nous avons commencé à faire un travail avec les banques, le trésor public et bientôt, nous allons remonter au ministère des finances pour trouver une solution pérenne à ces situations. Les Directeurs des ressources humaines des structures d’accueil seront également sensibilisés à vous délivrer les attestations de présence au poste dans le délai », a-t-elle déclaré.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE