Bénin : trois cadres relevés de leur fonction par le conseil des...

Bénin : trois cadres relevés de leur fonction par le conseil des ministres.

20
PARTAGER

Le Directeur des Ressources Financières et Matérielles du ministère des affaires étrangères a été relevé de ses fonctions. C’est l’une des décisions prises ce mercredi 1er Juin 2016 par le conseil ordinaire des ministres présidé par le chef de l’état, le président patrice talon et rendu public dans son point de presse par le ministre d’état, secrétaire général de la présidence de la république.

En dehors du DRFM du ministère des affaires étrangères, deux autres agents du ministère de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes ont été également relevés de leur fonction pour faute administrative.

Il s’agit notamment des sieurs Guy Nanga et Crétanol Gnancadja tous deux agents comptables qui furent relevés de leur fonction dans une affaire de 71.511.445FCFA non justifiés. En effet, dans le cadre la mise en œuvres d’un projet d’alphabétisation, notre pays a signé avec la Suisse une convention cadre pour accompagner le gouvernement béninois dans sa politique d’alphabétisation des adultes.

Mais les conclusions d’audit commandité par la partie suisse et portant sur la période 2010-2011 font état d’un montant de FCFA 71.511.445 non certifiés par l’auditeur. Pour le partenaire financier suisse, le gouvernement béninois doit rétablir cette situation avant de se voir accorder un nouvel accord de financement en cours d’un montant de 12 milliards de FCFA.

Aussi, l’actuel régime décidé de n’accorder aucun flan à la mauvaise gestion des ressources publiques a pris ses responsabilités en relevant les deux comptables concernés  qui seront contraints au remboursement du montant non certifié avant de répondre de la légèreté de leur acte.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

20 COMMENTAIRES

  1. forcez à rembourser les frais il s’agit pas de relever c’est le remboursement qui compte. mais bon travail ???.

  2. crocodile.
    L’ordre et l’éthique reviendront petit à petit ds notre pays si on responsabilise les gens. faire rembourser les sommes dues et la prison. mais la vraie.

LAISSER UN COMMENTAIRE