Bénin : Soupçons de détournement ; 24 députés interpellent le gouvernement.

Bénin : Soupçons de détournement ; 24 députés interpellent le gouvernement.

6
PARTAGER

Quatre cent quarante millions sept cent soixante mille trente-trois (440.760.033) de Francs CFA destiné à l’équipement du centre hospitalier universitaire départemental du Borgou et de l’Alibori serait détourné par le régime de l’ancien président Boni Yayi ? C’est en tout cas l’interrogation qui taraude les esprits depuis la publication de la question orale avec débat adressé au gouvernement par l’honorable Rachidi Gbadamassi et 23 autres députés. Cette affaire qui remonte en décembre 2015 implique, selon les députés, le ministre de la santé et le ministre d’Etat chargé de l’économie, des finances et des Programmes de dénationalisation. Lire l’intégralité de la question orale avec débat des députés au gouvernement.


Question orale avec débat de 24 députés au gouvernement.

Objet : Financement des besoins du centre hospitalier universitaire départemental du Borgou et de l’Alibori dans le cadre de son partenariat avec le centre hospitalier régional d’Orléans

En sa séance du 02 décembre 2015 le conseil des ministres a adopté la communication n°745/15 portant financement des besoins du Centre hospitalier départemental du Borgou et de l’Alibori dans le cadre de son partenariat avec le Centre hospitalier régional d’Orleans, des décisions ont été prises dans le cadre de la réalisation du projet.

A cet effet, l’incidence financière à la charge du budget national s’élève à quatre cent quarante millions sept cent soixante mille trente-trois (440.760.033) FCFA. La communication introduite en conseil des ministres a été approuvée et des instructions sont données au ministre de la Santé, de prendre toutes les dispositions idoines, en collaboration avec le Ministre d’Etat chargé de l’Economie, des finances et des Programmes de dénationalisation en vue de satisfaire les préalables indispensables au convoyage des équipements médicotechniques, dons du centre hospitalier régional d’Orleans.

Le ministre d’Etat chargé de l’économie, des finances et des programmes de dénationalisation a été instruit aux fins de mettre à disposition du ministre de la Santé la somme susmentionnée représentant le point des besoins à satisfaire en procédure d’urgence.

Il est à noter qu’il s’agit d’un scanner qui va servir non seulement les quatre départements du Nord mais aussi le Benin tout entier. Malheureusement force est de constater qu’en dépit des dispositions prises dans cette communication aucune action n’a été encore prise par le gouvernement pour un aboutissement heureux de ce partenariat.

L’autre danger qui guette les populations du Borgou et de l’Alibori et la partie septentrionale de notre pays est que les donateurs menacent d’annuler le don au profit de notre pays et ce dans les prochains jours si rien n’est fait.

Vu que la constitution dispose que chaque citoyen a droit à la santé, vu aussi que c’est l’Etat qui sort gagnant de ce partenariat puisqu’il s’agit d’un don.
En me fondant sur les dispositions de l’article 106 du règlement intérieur, monsieur le président de l’Assemblée nationale, chers collègues, le gouvernement est tenu de répondre à certaines préoccupations des députés concernant ce dossier.

Il s’agit :
1-Quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour la mise à disposition au ministère de la santé des moyens nécessaires au règlement de ce dossier ?
2-Qu’est ce qui bloque le décaissement de ce financement ?
3- Vu le délai court pour sauver ce don, quelles sont les dispositions urgentes que prend le gouvernement afin d’éviter que ce don échappe au Centre hospitalier départementale du Borgou et de l’Alibori ?

Ont signé
1- Rachidi Gbadamassi
2- Youssouf Bida
3- Jean-Eude Okoundé
4- Okounlola- Biaou André
5- Bangana Gilbert
6- Houndeté Eric
7- Dafia Abiba
8- Aké Natondé
9- Kora Gounou Zimé
10- Sanni Gounou
11- Bako-Arifari Nassirou
12- Kassa Barthelemy
13- Abimbola Jean-Michel
14- Garba Yaya
15- Bagoudou Adam
16- Bah Guera Chabi
17- Bagoudou René
18- Adjovi C. Justin
19- Houdegbe Octave
20- Bako Idrissou
21- Djenontin- Agossou Valentin
22- Codjo D. Simplice
23- Sabai Katé
24- Arouna Schanou Sofiatou

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

6 COMMENTAIRES

  1. Ceux qui ont profité de la fameuse « pluie de Yayi Boni et ont uriné dans leur habit doivent s’aviser que la pluie a cessé et que chacun doit se retrouver avec l’odeur puante de son urine.

  2. Avant que le député kassa n’interviennent dans quoi que ce soit, il doit restituer l’eau qu’il à volée aux modestes populations.

  3. un arbre que ces racines ne répondent plus aux normes du tronc devient fragile. En seul mot, il ne lui reste plus beaucoup de temps.

  4. Qui n’avance pas recule dit-on je pense que mon ministre d’etat n’est pas nommé pour avancer son cher pays. Et s’il a vraiment le sang béninois ds ces veines il n’a qu’à fermer.une oreille et un oeil et travailler. Pas de chasse aux sorciers car il n’en manque du tout dans chacune de nos familles. Mon cher grand frère ou papa ce n’est pas une leçon de morale « si vs avez de rétroviseur prenez soin de le regarder et voir votre passé » ne vs laissez pas ridiculiser. Alors, ensemble avançons le Benin qui est et un seul: indivisible.

LAISSER UN COMMENTAIRE