Bénin : Sévérin ADJOVI dément avoir pas perdu le procès  contre Moov.

Bénin : Sévérin ADJOVI dément avoir pas perdu le procès  contre Moov.

0
PARTAGER

Suite à la publication dans un quotidien de la place dans la quelle on pouvait lire que le Président Sévérin Adjovi avait définitivement perdu la partie contre Etisalat Bénin,  ce dernier affirme que le quotidien n’a pas fait les investigations nécessaires et que les auteurs de l’article ne savent pas lire le droit.

Pour le Maire de la commune de Ouidah, Sévérin Adjovi, Etisalat Bénin précédemment détenu par le groupe Émirati Etisalat, a été racheté fin 2014 par le groupe Maroc Telecom dans un jeu d’écriture comptable qui a vu Maroc Telecom lui même être racheté par Etisalat. Cette société née sur les cendres de Telecel Benin S.A. opère via le réseau de téléphonie Moov Bénin.

Selon Sévérin Adjovi le Groupe opérateur du réseau Mobile MOOV installé dans les pays comme le Bénin ; le Togo ; La Cote d’ivoire a été sommé par une décision judiciaire de payer la somme de 270 000 000 000 FCFA au groupe SARCI comme retour sur investissement depuis toutes les années d’exploitation. Il se demande comment un groupe de cette envergure qui a gagné un tel procès pourrait-il perdre devant la décision d’un autre juge : La question essentielle est que le juge a juste levé les procédures sur les fonds de 20 000 000 000 FCFA du groupe précédemment bloqués par le groupe SARCI.

Le Président Sévérin Adjovi ne croit pas rester la car il compte déjà interjeter appel pour faire respecter la loi. Il reconnaît et plonge le Président Boni Yayi d’être le véritable avocat des arabes au détriment des compatriotes. Il reconnaît la qualité des juges de son pays et que la cour Suprême dira le droit ce qui fixera les uns et les autres.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE