Bénin : Refus de passation de charges à la DEC, l’autorité prend...

Bénin : Refus de passation de charges à la DEC, l’autorité prend les mesures qui s’imposent.

13
PARTAGER

La situation semble aller de mal en pire à la Direction des Examens et Concours (DEC). Déjà admise à la retraite, l’actuelle directrice Catherine Bio Sarré a refusé depuis quelques jours de passer service à son successeur Mahougnon Kakpo, nommé par le nouveau ministre de l’enseignement secondaire, qui par ironie du sort lui avait passé service à la tête de l’instance des examens et concours il y a quelques années.

La médiation du ministre d’État, secrétaire général de la présidence de la république n’aurait été que peine perdue. En effet, pour avoir opposé un refus de déposer le tablier, Catherine Bio Sarré avait promis au ministre d’État, Pascal Irénée Koupaki de passer service ce jour, samedi 23 avril 2016 suite à la médiation de ce dernier dans ce dossier qui devenait de plus en plus gênant. Mais à la surprise générale, elle manque le rendez-vous de passation de charges ce matin.

Prévue pour 9 heures, Syndicalistes, Directeur de Cabinet, Secrétaire Général du Ministère, Journalistes, Directeur entrant et ses soutiens venus très nombreux et autres curieux ont attendu jusqu’à 15 heures, sans que la directrice sortante ne se présente. Cette attitude qui s’apparente à un affront de l’autorité par la directrice sortante a conduit l’autorité à la prise de mesures qui s’imposent.

En effet, l’autorité ministérielle a décidé d’installer le nouveau DEC dans ses fonctions le lundi 25 avril prochain à 09 heures en présence des syndicalistes et de l’huissier de justice qui a constaté le refus de passation de charges du desormais ancienne directrice des examens et concours. L’hussuier de justice par la même occassion a interdit à Madame Catherine Bio Sarré l’accès au bureau qui n’est plus désormais le sien à compter de ce jour. Les gendarmes ont été instruits par la hiérarchie militaire pour l’en n’empêcher au besoin par la force.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

13 COMMENTAIRES

  1. si on dit travailler pour l’intérêt supérieur de la nation, pourquoi une attitude aussi déplorable de la part de l’ex ministre!

  2. Dans un 1er temps on ouvre une enquête que sa gestion soit auditer. 2nd quelle soit durement sanctionné a a hauteur de son acte.
    Que les gens saches que nous ne somme plus a l’heure de la continuité.

  3. faut chercher comprendre le fond du problme car j’me demande prkoi ce comportement? aucun poste n’est ternelle car ce n’est pas une royaut en tout cas qu’ une enqute minitieuse soit faite afin de tout mettre au claire et de dcourager ces comportement. ..

  4. Bon, il est vrai le comportement n’est pas apprciable, gardez un peu le sang froid et analysez sur l’ide qu’il n’y a jamais de fume sans feu.Pour accder la paix la violence n’est pas tout moment conseille il y a ce qu’on appelle le dialogue social. Toute nos action,nos actes devrons rimer avec la paix, le dveloppement.

  5. si je me comprend bien;ce reut cache qu’elle que chose. il faut la comprendre pour ce refus. il faut prendre l’t taureaux par les cornes. c’est finir avec le rgime de yayi. cette dnire a langui sou roche. pour cela aprs l’installation il faut fait un audit.

LAISSER UN COMMENTAIRE