Bénin : Pour avoir nommé sa fille, Candide Azannaï au cœur de...

Bénin : Pour avoir nommé sa fille, Candide Azannaï au cœur de la polémique.

6
PARTAGER

Titulaire d’une licence professionnelle en communication et commerce international, Mademoiselle Marie Béthania Candace Azannaï est nommé chef du secrétariat particulier du ministre délégué auprès du président de la république chargé de défense nationale, Candide Azannaï par l’arrêté n°1575/MDN/DC/SG/DRH/SGCS en date 30 mai 2016. Rendue publique sur les réseaux sociaux dans la soirée de ce lundi 06 juin, cette nomination fait coulé déjà beaucoup d’ancres et de salives.

Pour certains internautes, cette nomination ne répond en rien aux principes que le gouvernement s’est lui donné. « Candide Azannaï, si ma mémoire est bonne, avait fait des critiques acerbes contre Boni Yayi quand ce dernier avait imposé son fils Chabi Yayi sur la liste électorale de la 16ème circonscription pour les élections législatives de 2015. Il a aussi vivement critiqué dans ce pays la nomination de l’autre fils de Yayi, Nasser Yayi à la tête du conseil présidentiel de l’investissement. Azannaï n’est donc pas loin Yayi qu’il a toujours critiqué. Nommé sa fille à ce poste, c’est confirmé que tout ce qui s’était passé sous Yayi continuera. Où est donc la rupture tant prônée ? Avec quoi voulons nous rompre ? » s’indigne un jeune internaute.

Mais pour d’autres, le ministre aurait besoin de quelqu’un de confiance à ce poste dans ce ministère très sensible. Argument réfuté par les internautes dans leur grande majorité. « Cela n’a pas autre nom: c’est du népotisme. Certains sortent l’argument facile et fallacieux de la confiance. Un politique est-il censé n’avoir confiance en personne d’autre qu’au membre de sa famille ? Chef de parti politique, le ministre a certainement dans ses rangs des jeunes compétents et valeureux qui ont mouillé le maillot et qui n’attendent que de la reconnaissance. » s’insurge Abdoule Malick.

Discret et très réservé depuis sa nomination au ministère de la défense contrairement à ses habitudes, l’homme du 04 mai 2015 a surement de bonnes raisons pour avoir nommé sa fille comme sa secrétaire particulière. Homme politique de poigne, Candide Azannaï ne saurait soustraire de toute façon, comme tous bons politiques contemporains, aux pouvoirs discrétionnaires et/ou avantages qu’offrent certains postes politiques.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

6 COMMENTAIRES

  1. après tout c’est un poste de confiance et le ministre ne peut placer que celui sur qui il a confiance. je soutien dans son action.

  2. Rupture entre quoi et quoi? il serait souhaitable que Talon aille chercher des bras valides ds d’autres pays. si c’est tjrs avec les Béninois chiooo… AZANAI c’est SOGLO et YAYI en plus

  3. ce n’est pas une imposition dans ce cas. c’est celui qu’il juge compétent et capable pour lui. en plus c’est un poste sensible. plus de reconnaissance de quoi que ce soit. elle n’est pas beninoise ?..

  4. L’Homme qu’il faut à la place qu’il faut et sùr que les Ministres peuvent trouver l’homme qu’il faut de confiance ds leur famille respective. Soyons patient et laissons le tps au tps.

  5. je pense plutôt que le problème est plutôt au niveau de lhomme et non la femme…il devrait plutôt prendre plus le temps au moment des préliminaires en essayant de l’amener jusqu’à l’orgasme avant l’acte sexuel proprement…

  6. en réalité les textes ne l’interdisent pas…la seule chose qu’on peut craindre cest que ce lien de parenté peut impacter négativement le travail…cest pour cela même dans une entreprise personnelle il n est pas conseillé d’employer les parents et amis au risque de n pas pouvoir intaurer une bonne gouvernance

LAISSER UN COMMENTAIRE