Bénin : Patrice Talon tient son premier conseil des ministres et confond...

Bénin : Patrice Talon tient son premier conseil des ministres et confond ses détracteurs.

0
PARTAGER

Depuis sa prise de fonction et la formation de son gouvernement, le président Patrice Talon tient ce jour, mercredi 13 avril, son premier conseil des ministres au palais de la marina. Prévu pour démarré à 09 heures (heure locale), ce conseil des ministres a fait l’objet de beaucoup de rumeurs avec à la clé son éventuelle délocalisation par le président de la république.

En effet, depuis le tête-à-tête qu’il a eu avec l’ancien président Boni Yayi au palais de la marina le jour de son investiture (le 06 avril dernier), le président Patrice Talon n’a plus remis pied au palais. Cette attitude du président n’a pas manqué de nourris dans l’opinion publique les rumeurs et les appréhensions selon lesquelles, le président dirigerait le pays depuis son domicile privé avec à la clé le premier conseil des ministres délocalisé.

Mais loin de ces rumeurs colportées par les oiseaux de mauvaises augures, le président de la république et son gouvernement travaillent sereinement à l’aboutissement des objectifs des réformes du quinquennat, socle du projet de société de l’homme de la rupture pour le nouveau départ. L’urgence est donc pour le nouveau gouvernement aux réformes politiques, à la restructuration de l’économie Nationale, à la reconstruction du tissu social en redonnant confiance aux citoyens et la restauration de la crédibilité du pays comme l’a su bien rappeler le président de l’Assemblée Nationale, Maître Adrien Houngbédji dans son discours à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2016 du parlement.

Beaucoup de décisions et de nominations sont donc attendues à l’issue de ce premier conseil des ministres notamment la position du gouvernement sur les concours dit frauduleux, la nomination des différents directeurs de cabinet et leurs adjoints sur proposition des ministres, en un mot, la formation des cabinets des différents ministères que le nouveau gouvernement entend restructurer. La nomination de nouveaux directeurs généraux de structures stratégiques de l’État comme la Sonacop, la Sbee, la Soneb, la Sonapra, le port autonome de Cotonou, etc. ne sont pas à exclure.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE