Bénin : Les oubliés de la commission des réformes politiques et institutionnelles.

Bénin : Les oubliés de la commission des réformes politiques et institutionnelles.

0
PARTAGER

Le président de la république Patrice Talon a installé le vendredi 06 Mai dernier la commission technique qui sera chargée des réformes politiques et institutionnelles mis en avant dans son projet de société. Composée de trente membres, cette commission qualifiée de pléthorique par certains observateurs semble bien laisser sur le carreau beaucoup de compétences ou du moins certaines couches de la vie politique et/ou sociale du pays.

En effet, jeunes, écologiques, financiers publics, syndicalistes, professionnels des médias et les béninois de la diaspora sont les grands absents de la commission technique formée par le président Patrice Talon. A l’ère des Objectifs du développement durable (ODD), l’absence des écologistes et des jeunes dans cette commission apparait comme un péché mignon du gouvernement de la Rupture pour le nouveau départ.

« Il n’a pas été jugé d’associer un financier public es qualité pour apporter son éclairage sur les questions sous étude. Le président de la chambre des comptes n’y est pas convié alors qu’on abordera forcément le dossier de son organe », avait déploré le professeur Nicaise MEDE, Directeur du centre d’étude et de recherche sur l’administration et les finances de l’Université d’Abomey Calavi. Les professionnels des médias et les béninois de la diaspora n’ont pas quant à eux caché leurs mécontentements pour avoir été mis sur la touche par le Président Patrice Talon.

Autant de faiblesses apparentes qui semblent plomber déjà les ailes de cette commission qui a la lourde mission de définir et de redéfinir les nouvelles bases politiques et institutionnelles du Bénin, 25 années après la conférence des forces vives de la Nation, pour un Nouveau Départ.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE