Bénin. Le prochain président doit s’engager à garantir le respect des droits...

Bénin. Le prochain président doit s’engager à garantir le respect des droits humains

0
PARTAGER

Les candidats du second tour de l’élection présidentielle au Bénin doivent faire du respect et de la protection des droits humains une priorité dans leur programme de gouvernement, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Depuis le 16 février dernier, Amnesty International et le Réseau pour la défense des droits de l’homme (RODDH) qui regroupe une trentaine d’organisations ont soumis à la signature des candidats un manifeste dans lequel ils leur demandaient de s’engager à promouvoir les droits humains. 21 candidats avaient déjà signé le document mais Lionel Zinsou et Patrice Talon, les deux qui doivent s’affronter le 20 mars prochain au second tour ne l’ont pas encore fait.

«Tous ceux qui signeront le manifeste prendront date pour être à l’écoute du mouvement grandissant de défense des droits humains dans le pays et œuvrer à ses côtés», a déclaré Fidèle Markos Kikan, directeur exécutif d’Amnesty International au Bénin.

«Ils prendront également une décision qui ne fera que renforcer la Constitution du pays qui rappelle aux autorités leurs responsabilités en matière de promotion, de protection et de respect des droits humains».

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE