Bénin: le président Talon dévoile un gouvernement de 21 membres, dont ses...

Bénin: le président Talon dévoile un gouvernement de 21 membres, dont ses alliés au 2è tour de la présidentielle

6
PARTAGER

Le nouveau président béninois Patrice Talon a dévoilé, le 7 avril, un nouveau gouvernement de composés de 21 membres, dont deux de ses alliés au second tour de la présidentielle.

Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Irénée Koupaki, arrivés quatrième et cinquième lors du premier tour de l’élection présidentielle, occupent respectivement les postes de ministre d’Etat chargé du plan et du développement et de ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence. Durant le deuxième tour de la présidentielle, les deux hommes avaient apporté leur soutien à Patrice Talon au sein de la « coalition de rupture ».

Le premier gouvernement de M. Talon, qui avait emporté la présidentielle face à l’ancien Premier ministre Lionel Zinsou, a aussi remercié certains de ses fidèles. Ainsi, l’avocat Joseph Djogbenou, actuellement président de la Commission des lois à l’Assemblée nationale, a été nommé ministre de la Justice. Sacca Lafia, un autre député, ancien ministre de l’Énergie de Boni Yayi mais soutien du nouveau chef de l’État lors de la présidentielle, a hérité du poste de ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique.

Candide Azannai a été désigné ministre délégué auprès de la présidence de la République, chargé de la Défense nationale.

Aurélien Agbenonci, qui occupe plusieurs fonctions au sein des Nations unies, a été propulsé à la tête du ministère des Affaires étrangères.

Le nouveau gouvernement compte au total trois femmes et sept anciens ministres ayant servi sous le règne de l’ancien président Thomas Boni Yayi.

Liste du nouveau gouvernement béninois:

-Ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République: Pascal Irénée Koupaki

-Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement: Abdoulaye Bio Tchané

-Garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation: Me. Joseph Djogbénou

-Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération: Aurelien Agbénonci

-Ministre de l’Economie et des Finances : Romuald Wadagni

-Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique: Sacca Lafia

-Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche: Delphin Oloronto Kouzandé

-Ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale: Barnabé Dassigli

-Ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales: Adidjatou Mathys

-Ministre de la Santé : Alassane Séïdou

-Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Marie-Odile Attanasso

-Ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle : Lucien Kokou

-Ministre des Enseignements maternel et primaire: Karimou Salimane

-Ministre de l’Economie numérique et de la Communication: Rafiatou Monrou

-Ministre des Infrastructures et des Transports: Hervé Héhomey

-Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat: Lazare C. Sèhouéto

-Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines: Dona Jean-Claude Houssou

-Ministre du Cadre de vie et du développement durable: José Didier Tonato

-Ministre du tourisme et de la Culture: Ange N’koué

-Ministre des Sports: Oswald Homeky

-Ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Défense nationale: Candide Armand-Marie Azannaï

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

6 COMMENTAIRES

  1. Le 1er erreur du Prsident, est de ramener les mmes pilleurs du Bnin ds son gouvernement. Alors que le Bnin a des nouvelles ttes qui n’ont jamais t nomm ds un gouvernement et qui peuvent bop travailler. Le Bnin attend que le Prsident balaie tous les anciennes ttes de son gouvernement.

  2. merci pour cette nomination puisque le prsident talon a de la rigueur dans son travail et attend un bon rsultat d’eux je crois que les 2 en tte Pik . abt. me djogbenou et m. azanai sont bons et tout le reste Dieu va les aider aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE