Bénin : le point de vue de Lionel Zinsou sur la question...

Bénin : le point de vue de Lionel Zinsou sur la question de compétence.

11
PARTAGER

 » Il y a une énigme. Pourquoi les béninois de la diaspora, dès qu’ils travaillent pour une organisation internationale, y sont très appréciés en général? Pourquoi, dès qu’ils travaillent dans des universités étrangères, dès qu’ils travaillent dans les hôpitaux français et sénégalais, dès qu’ils sont des mathématiciens, ils sont parmi les meilleurs? En fait pourquoi vous prenez des individus avec la même formation qui réussissent ailleurs, mais vous dites dans l’administration on n’a pas les ressources? On a les ressources. Les niveaux de formations au Bénin sont bons. Si on est capable d’exporter des compétences dans le monde entier, on est capables de repérer celles de notre administration. Moi je ne crois absolument pas qu’on a un problème de capacités, de ressources humaines, non je ne crois pas.

Dans les entreprises privées du Bénin, je n’ai jamais rencontré d’employeur qui dise, je ne trouve pas les bons cadres. J’ai vu des employeurs de la cote d’ivoire, du Gabon, du Congo qui viennent chercher leurs chefs de chantiers, leurs ingénieurs civils au Bénin. Mais des entreprises privées qui disent je n’ai pas les cadres au Bénin, ça n’existe pas. Il faut faire très attention à ça. Si elles sont dans le secteur privé, dans le secteur associatif, dans la diaspora, ces compétences sont aussi dans l’administration.

En revanche, l’administration a des process, des procédures. La nôtre a des process de management qui sont non-numérisés, qui sont sous-numérisés, qui sont peu animés, qui font peu de place à la performance, prennent beaucoup de temps et sont toujours en retard. Il y a des pays africains qui sont parvenus à régler ce problème. Le Rwanda est le cas le plus cité parce que c’est spectaculaire. Mais le Maroc est un exemple, la cote d’ivoire depuis quelques années est un exemple. Dans l’administration fédérale nigériane, il y a eu des progrès spectaculaires dans le domaine financier et dans le domaine agricole. C’est améliorable si on a les hommes. Et on a les hommes….. ». Tel est le point de vue de l’ancien premier ministre sur la compétence des cadres béninois.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

11 COMMENTAIRES

  1. bel analyse de ex premier ministre le problème dont souffre l’administration béninoise est tout simplement l’impunité celui qui doit rende le service pour lequel il est payé s’il le fait mal ou refuse de le fait que les sanctions tombent le reste va se servir de leçon

  2. Félicitation Mr le Ministre il faut foncer dans ce sens pour décourager à jamais les détournements dans notre Pays TROP C’EST TROP….

  3. merci boucoup d’eclaire de mieux nous inform et de nous claire nius pouvons bati notre pays comme le di l’hyme de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE