Accueil Politique

Bénin : le congrès extraordinaire du PSD interdit

1
PARTAGER

Prévu pour se tenir les 30 juin et 1er juillet 2017, le congrès extraordinaire du Parti Social-Démocrate (PSD) a du plomb dans l’aile. En effet, par exploit de l’huissier Antoine C. Lassehin, une ordonnance du Tribunal de Première Instance de Cotonou a été adressée ce 29 juin 2017 au Président du PSD, Emmanuel Golou, pour interdire la tenue dudit congrès suite à une requête du conseil de Bruno Amoussou, Président du Bureau Exécutif National du parti aux termes des statuts et règlements du PSD, version 2004.

Selon la requête du conseil de Bruno Amoussou, il est mentionné que Emmanuel Golou, après son élection à la tête du PSD, a transformé le parti en son entreprise personnelle dont la gestion a occasionné non seulement le départ de plusieurs militants mais encore des mécontents.

Toujours selon cette requête, suite à un audit compulsoire de l’huissier Antoine C. Lassehin, il ressort que tous les changements et modifications intervenus dans la direction du parti, n’ont pas été déclarés au Ministère de l’intérieur comme l’exige la Charte des Partis Politiques en vigueur au Bénin.

« La conséquence de cette non déclaration des changements et modifications intervenus est l’inexistence de ces organes du part à l’égard du Ministère en charge de l’intérieur. Ces organes ne sont nullement opposables aux tiers. C’est dans ce climat de mésintelligence générale et de conditions de gestion non orthodoxes que Monsieur Emmanuel Golou convoque un congrès national prévu pour avoir lieur le 30 juin 2017 » peut-on lire dans la requête.

Pour le conseil de Bruno Amoussou, incontestablement, le congrès du 30 juin sera le lieu de l’expression des colères des militants et qu’il est à craindre que ces colères troublent l’ordre public et la paix sociale. Statuant sur ces observations, le Tribunal de Cotonou a interdit la tenue du congrès extraordinaire jusqu’à nouvel ordre.

Rappelons que le 26 juin dernier, malgré l’interdiction du Président du parti, le Bureau Exécutif National du PSD avait tenu une réunion à l’issue de laquelle il est annoncé la destitution de Emmanuel Golou de la présidence du PSD. Une réunion, qui selon Emmanuel Golou est contraire aux dispositions de l’article 33 des statuts du parti et par conséquent les décisions issues de cette réunion sont nulles et non avenues.

Bénin : le congrès extraordinaire du PSD interdit


Source : Beninwebtv

1 COMMENTAIRE

  1. quand on est un bon père d’une famille quand les enfants discutent on réunit les concernés et on dit a chacun ce qu’il doit faire on ne prend par un et on laisse l’autre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here