Bénin : Le Bénin bientôt privé de prêts de la banque mondiale.

Bénin : Le Bénin bientôt privé de prêts de la banque mondiale.

28
PARTAGER

Le gouvernement du président Patrice Talon désormais confronté aux réalités du pouvoir et aux tristes nouvelles des dix ans de gestion du régime défunt de Thomas Boni YAYI. Sur ces deux mandats consécutifs l’ex Chef d’État Béninois a réussi, contre toute attente, à obtenir des institutions de Bretton Woods, assez de facilités d’accords de prêts pour le financement de nombres de projets dans le pays. Quelques mois après son départ du palais de la Marina, il est trop tôt de ne pas se référer à sa gestion quand ces institutions, aujourd’hui, somment le pays de s’acquitter de ses dettes.

A LIRE AUSSI  Congrès électif de la FBF : les raisons de l’absence du ministre Oswald Homeky.

Les différentes démarches de financement du régime défunt a légué au régime du nouveau départ une ardoise très lourde au niveau de la Banque mondiale. Selon donc les documents de cette institution, le Bénin doit impérativement payer ses dettes qui s’élèvent à 145.975.054 Euros soit au total 948.837.851 FCFA. Selon toujours nos sources bien concordantes, si le Bénin n’honore pas son engagement en remboursant cette dette d’ici là fin de la semaine prochaine, le pays sera privé de tout prêt de la banque mondiale. Le délai de grâce donné par cette institution s’achève dans une semaine mais aucune action concrète dans ce sens n’est encore enregistrée jusqu’à la rédaction du présent article.

A LIRE AUSSI  Lutte contre le Vih – Sida : Claudine Talon décline ses projets devant Ban Ki-moon

Cette mise en garde de la banque mondiale relance ainsi le débat sur la gestion du régime défunt et surtout sur la gestion hasardeuse de l’ancien Président Thomas Boni YAYI. Les autorités à divers niveau devront impérativement se mettre au travail pour le remboursement de cette dette afin que le Bénin, un pays ayant son économie essentiellement fiscale, puisse bénéficier des prêts pour le financement des projets de développement.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

28 COMMENTAIRES

  1. cessez de nous distraire avec vos publications farfelues . La dette d’un pays ne s’arrête jamais . vous êtes incapables , il faut de missionner . A l’avènement de yayi le pays était tout sec . Il a dirigé pourtant . vous trouvez de l’argent pour rembourser Talon n’est-ce pas ?

  2. laissons Le Président Talon faire Il est excellent puisque les Président sans Dettes avant de dessendre, du Pouvoir qui payera les pots Cassé si s’est pas le Peuple

  3. mais je ne vous comprends pas, soyez sérieux mes frères journalistes faites vos calculs c’est erroné ce que vous nous donnez comme montant

  4. Quelle dette même ? cette soit disant banque mondiale pourris la vie à toute l’Afrique.A ce sujet ne condamnons aucun président….. ancien ou nouveau….. waitt and see….

  5. Mettez Yayi en prison o si cela ne vous satisfait pas tuez le. C’est quoi? Yayi a fait ci. .Ça. .. Laissez-nous tranquille.

  6. Au lieu d’accuser l’équipe de la rupture n’a qu’à se mettre au travail. Les membres de cette équipe ne pourront pas distraire le peuple pour longtemps en camouflant leurs insuffisances dans les accusations du régime Yayi qu’ils ont tant décrié pour servir leur érection à la tête du pays. Vivement qu’ils se mettent au travail pour nous montrer ce qu’ils savent faire de mieux que Yayi.

  7. SOGBAVI
    C’est mieux pour le Bénin car les prêts de la BM ou du FMI n’ont jamais fait du bien au Bénin

  8. Chers amis, le Bénin n’est pas plus endetté que la côte d’Ivoire qui continue toujours de bénéficier des appuis des institutions de Breton Woods. Que le régime dit de la rupture cesse d’intoxiquer l’opinion publique en se cachant derrière la gestion de Yayi. on a vu comment Yayi courait à travers le monde entier pour solliciter des aides pour nourrir son peuple. Talon a fait quelle démarche en vers ses pairs dans la sous-région pour parler du monde depuis qu’il est arrivé ? Si l’équipe de la rupture n’est pas crédible aux yeux des informations internationales, ils n’ont qu’à cesser s’amuser la galerie. Au cours des campagnes électorales ils nous ont déjà dit que Yayi est mauvais gestionnaire et qu’ils feront mieux que lui. C’est donc sur ce point que le peuple les attend.

  9. Nous allons toujours parler de gouvernance de yayi: les mauvaises gestions, les scandales de toutes sortes, …. Et vous souhsitez que que l’Equipe dirigeante actuelle se taise? A quand la lutte contre l’impunité débutera-t-elle?C’est tres important.Ça ne doit pas être passé sous silence. Vous qui tirez déjà à boulée rouge sur le nouveau départ; c’est qui embrouillez le peuple béninois, apportant ainsi de l’eau au moulin de yayi, celui-là même qui a conduit le benin dans du gouffre! Et vous voulez qu’en deux mois mon Excellence M. Patrice TALON fasse du miracle.Cessez les ragots et soiyez moins jaloux. nous sommes tous beninois…

  10. Messieurs de la rupture mettez-vous au travail en matière de prêt la banque mondiale ne prête qu’à celui qui est crédible et l’état est une continuité sortez vos carnets d’adresses et cessez de parler du régime défunt le peuple beninois ne vous a pas élu sur la base du régime précédent

  11. Il faut que le gourmand de la rupture sache que c’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle alos s’ils ont hérité un régime dont la gestion est comateuse , ils doivent gérer dans la mesure nul n’ignore la facilité et le laisser aller de ce régime ; le peuple en a mare de YAYI à fait ceci YAYI à fait cela vous avez cherché et voilà que vous avez trouvé de quoi alors tant acharnement …….

  12. Mr ruptur tu ns a dit qe tu près pr décoller le navir beninoi et vwla qe tu es incapable de payer une dett de mon d’un milliard et on devrait plus qe fera tu?et mm si tu paye cela dan poche sa te dimuniera en qw.va la bas fo typ

  13. Pensez au pauvres qui ne possède rien du tout dans son conte ni ailleurs. Ses proches non rien pour la secourir cette dernière ,quel serait la suite de son malade ? Ne regardons pas l’argent et fait perdre les vies humaines, chers compatriotes.

  14. je remarque avec regret que la plupart des interventions sont des pro Yayi car ils n’ont fait qu’attaquer et insulter le régime en place qui n’est pas initiateur de la publication. ce sont eux qui relie tout à Yayi et talon. ils alimentent la polémique. tout porte à croire qu’ils digèrent mal l’échec des FCBE. Combien de ministres ont fait conférence de presse ou meeting pour critiquer publiquement le régime Yayi. ABT l’a fait lors d’un INTERVIEM. à parakou il n’a pas prononcé le nom Yayi il tout simplement dit la situation économique catastrophique du pays ne permet pas un bon avancement des travaux. ne soyez pas mauvais perdant. serrons nous les mains pour faire avancer le pays

LAISSER UN COMMENTAIRE