Bénin : La classe politique béninoise salue la mémoire de l’ancien président...

Bénin : La classe politique béninoise salue la mémoire de l’ancien président Emile Derlin Zinsou

0
PARTAGER

COTONOU -- Quarante-huit heures après le décès de l'ancien président béninois Emile Derlin Zinsou, la classe politique béninoise salue la mémoire de ce patriarche, décédé dans la nuit de jeudi dernier, à Cotonou, dans sa 98 ème année des suites d'une longue maladie.

"Médecin, diplomate et homme d'Etat, aux mérites unanimement et universellement reconnus, Feu Président Zinsou, qui a consacré toute sa vie au service de la Patrie, vient de nous quitter pour le Royaume des béatitudes, après de bons et loyaux services rendus à notre pays et à l'humanité", a écrit le président Patrice Talon dans son message de condoléance.

"En cette circonstance douloureuse où la Nation perd un digne fils, homme d'Etat émérite, à la stature internationale, je présente les condoléances les plus attristées du Gouvernement à la famille éplorée et à l'ensemble du peuple béninois", a-t-il ajouté.

Sur son compte facebook, l'ancien préfet des départements administratifs de l'Ouémé et du Plateau, a salué les mérites de l'illustre disparu.

"Un grand homme politique, un intellectuel de très bonne facture, un panafricaniste, un homme de culture et un homme d'Etat s'en est allé", a-t-il écrit.

Il a estimé que le décès du patriarche est une grande perte pour la nation béninoise en général, mais pour la jeune génération en particulier.

"Avec le décès de ce patriarche, c'est une bibliothèque de l'histoire politique du Bénin qui a pris feu et la génération actuelle vient d'être privée d'une bonne source", a-t-il souligné.

Arrivé samedi soir à Cotonou, en provenance de Paris, pour honorer la mémoire de son oncle, Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du dernier gouvernement de l'ancien président Boni Yayi et candidat malheureux à la présidentielle de mars 2016, a estimé que le décès de l'ancien Chef d'Etat, Emile Derlin Zinsou, est "une perte énorme mais qu'il n'y a pas de regret à nourrir".

"Le président Emile Derlin Zinsou, un des pères de la Nation béninoise, a tiré sa révérence à 98 ans, après une longue vie réussie, sans aucune amertume, dans son sommeil. Ce patriarche qui avait été élu pour la première fois en 1946 avait fait son devoir et servi son pays de façon passionnée", a-t-il déclaré.

Il a estimé que le décès de l'ancien président Emile Derlin Zinsou, environ neuf mois après celui du général président Mathieu Kérékou, est avec la célébration du 56ème anniversaire de la fête de l'indépendance, un moment de consensus national.

"Ça doit être un moment pour dire combien notre pays doit s'unir dans le consensus pour le développement. La fête du 1er août est une occasion de le dire et la mort du président Emile Derlin Zinsou, c'est une 2ème occasion de le dire", a-t-il indiqué.

Diplômé de la Faculté de médecine de Dakar (Sénégal), Dr. Emile Derlin Zinsou sera propulsé au pouvoir le 17 juillet 1968, à la faveur d'un coup d'Etat mené par un régime militaire. Mais en décembre 1969, l'homme sera aussi renversé par un push militaire.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE