Bénin : « DOU AGO » ! Quelle origine ?

Bénin : « DOU AGO » ! Quelle origine ?

0
PARTAGER

« DOU AGO », c’ est une expression tirée de la langue fon. Aussi veille que le royaume de Danxomè, elle est composée du verbe « DOU » = manger, et du nom « AGO » = grenier du paysan. Par hypothèse, le sol d’Abomey est un sol dur à cultiver. C’est pourquoi, les rois de Danxomè orientaient la plupart de leurs conquêtes vers les régions au sol fertile. « DJIDJA » en est un exemple parmi tant d’autres [DJI = pluie ; DJA = tombe]. L’objectif était de leur imposer de lourds tributs. Ces tributs payés en récoltes pesaient sur le dos des paysans.

Ainsi, chaque cultivateur devrait verser les 1/3 de ses récoltes dans un grenier qu’on envoyait au roi de Danxomè… Un seul grenier de paysan était rempli de divers vivres: maïs, mil, riz, sorgho igname…DOU AGO = manger le grenier du paysan… Cela veut dire « manger beaucoup »… Dans cette abondance de nourritures, l’entourage du roi mangeait à plein gosier…Du gaspillage…  » DOU AGO » signifie donc gaspiller de la nourriture. Le gaspillage, c’est le contraire de « l’économie ». Pourtant, chaque week-end, plusieurs villes du Bénin sont le théâtre d’un chapelet de cérémonies d’enterrement et de messes d’anniversaires de défunts. Ce sont là, des occasions en or pour « DOU AGO » sous des bâches décorées, étendues à perte de vue, à des lieux publics.

Une commune qui participe au gaspillage de ses ressources agricoles peut-elle se développer?

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE