Bénin : Deux containers de dattes des musulmans bloqués au Port de...

Bénin : Deux containers de dattes des musulmans bloqués au Port de Cotonou

4
PARTAGER

Les fidèles musulmans démarrent leur jeûne ou du moins, démarrent leur mois de Ramadan ce lundi 6 juin. En entamant ce mois et comme l’exigent les saintes écritures du Coran, ils doivent se priver de nourritures, des plaisirs sexuels et tout autre chose pouvant les induire dans des péchés.
Comme il est de coutume dans cette confession religieuse, c’est également le mois des dons, de partage, de solidarité et de pardon. Mais, ces fidèles musulmans béninois ne pourront, selon les regroupements actuels, bénéficier du Don à eux donner par leurs frères de l’Arabie Saoudite. Selon les informations qui nous sont parvenues, deux containers de 50 tonnes de dattes chacune sont bloqués au Port Autonome de Cotonou depuis des mois. Selon Ali HOUDOU, ancien ministre de la République du Bénin et fidèle musulman, « les deux containers de dattes sont en souffrance, Un depuis plus d’un an et le second, il y a quelques mois ». Selon ce fidèle, proche dudit dossier, le don est destiné à la communauté musulmane du Bénin. « Le Niger et le Burkina qui ont reçu les mêmes dons ont déjà réceptionné les leurs en empruntant bien sûr le même Port de Cotonou. La communauté Musulmane informée a mené toutes démarches en direction des Autorités compétentes du pays surtout quand elle a été informée qu’une délégation Saoudienne devrait arriver le lundi pour la Réception officielle du Don de cette année mais en vain », à signifié Ali HOUDOU. La mission saoudienne qui sera donc à Cotonou pourrait se désoler si les autorités n’agissaient pas sitôt. Et c’est pour cela qu’il lance un appel à toute la communauté musulmane et également aux autorités du Bénin pour que le tir soit corrigé afin que les musulmans démarrent en toute simplicité leur mois de Ramadan.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

4 COMMENTAIRES

  1. Il conviendrait que Houdou Ali donne les raisons du « blocage » des containers (formalités douanières ? sanitaires ? ….). Ceci permettrait de situer le problème afin de trouver une solution rapide.

  2. ALI : c’est la rupture ! on veut finir maintenant avec les bonne manire de YAYI malgr la prsence de ABT au gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE