Bénin : Concours dit frauduleux ; voici la composition et les tâches...

Bénin : Concours dit frauduleux ; voici la composition et les tâches de la commission de vérification.

3
PARTAGER

Le conseil extraordinaire des ministres du jeudi 28 avril dernier a consacré la constitution de la commission de vérification des concours dit frauduleux organisés par le régime défunt au profit de l’administration publique. Composée de neuf membres dont trois inspecteurs général des services et emplois publics, d’un professeur de droit à l’Université d’Abomey Calavi, de deux anciens directeurs des examens et concours, d’un administrateur civil, d’un représentant du Front des Organisations Nationale contre la Corruption (Fonac) et d’un représentant de la présidence de la république, les tâches de cette commission sont définies par décret.

Composition de la commission

Président : Monsieur Léandre Loko, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics à la retraite ;

Vice Président : Monsieur Dossa Pierre Houelawonou, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics ;

1er rapporteur : Monsieur Wassi Raïmi Igue, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics à la retraite ;

2ème rapporteur : Professeur Ibrahim Salami, Professeur de droit à l’Université d’Abomey Calavi (UAC);

Membres :

  • Un représentant de la présidence de la république ;
  • Monsieur William Sagbohan, Professeur à l’UAC, ancien directeur des examens et concours ;
  • Monsieur Laurent Tossou Boco, ancien directeur des examens et concours ;
  • Monsieur Souleymane Ibrahima, Administrateur civil à la retraite, ancien secrétaire général du gouvernement ;
  • Monsieur Jean-Baptiste Elias, représentant du Fonac.

Les tâches de la commission

  • Réunir tous les textes réglementaires relatifs à l’organisation desdits concours de recrutement des agents de l’État ;
  • Décrire toutes les étapes de la procédure suivie par tous acteurs dans le cadre de gestion des concours de recrutement objet du présent décret ;
  • Faire une analyse de cohérence entre la mise en œuvre du manuel de procédure de gestion des concours et la pratique notamment en ce qui concerne le cours de recrutement des agents des régies financières ;
  • Auditionner les différents acteurs impliqués dans la chaine de l’organisation des recrutements ;
  • Rencontrer tous ceux qui ont connaissance des cas d’irrégularités en vue de la prise en compte ;
  • Identifier les cas de fraudes éventuelles, réunir les éléments de preuves et situer les responsabilités ;
  • Faire des recommandations et des suggestions au gouvernement.

Rappelons que le gouvernement du président Patrice Talon a suspendu le 13 avril dernier lors de son premier conseil des ministres tous les concours organisés par le régime de l’ancien président Boni Yayi en 2015 suite aux nombreuses accusations de fraudes et d’irrégularités dans le processus d’organisation desdits concours.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. je remercie bcp le gouvernement nouveau dpart de prsident Patrice Talon. c’est une bonne commission mais il serait davantage utile et convaincue si il y a au moins un reprsentant syndical dans la commission. merci pour la comprhension.

  2. Que les uns et les autres se calment , laissent la commission travailler en toute liberté et en toute impartialité à l’écoute de la voix du peuple.Que la lumière et toute la lumière soit apportée afin que cessent les profondes et légitimes inquiétudes du peuple! Bon vent aux commissaires!

LAISSER UN COMMENTAIRE