Bénin : Antoine Dayori prend les commandes du CNCB (Lire l’intégralité de son...

Bénin : Antoine Dayori prend les commandes du CNCB (Lire l’intégralité de son discours de prise de fonction).

2
PARTAGER

Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre des Infrastructures et des Transports

Monsieur le Chargé de Mission du Président de la République

Messieurs les membres du Conseil d’Administration du CNCB

Mesdames et Messieurs les membres du Cabinet du Ministre des Infrastructures et des Transports

Monsieur le Directeur Général par intérim du CNCB sortant

Messieurs les Secrétaires Généraux des Syndicats des travailleurs du CNCB

Distingués invités

Chers travailleurs du CNCB,

Mesdames et Messieurs,

Je me dois en tout premier lieu de rendre grâce à Dieu Tout-Puissant, grand planificateur des évènements qui surviennent dans nos pauvres petites vies d’humains et de mortels ; Grand planificateur pour ainsi dire, des évènements de ma vie, à l’instar de celui de ce jour, auquel je suis engagé en qualité d’acteur et de témoin.

Je voudrais également et en second lieu, rendre un vibrant témoignage de ma grande considération et de ma gratitude à l’endroit de son Excellence Monsieur Patrice TALON, Président de la République et à l’ensemble de son Gouvernement, pour la confiance qu’ils ont solidairement placée en moi en me nommant à cette prestigieuse mais délicate responsabilité de Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB).

Mesdames, Messieurs,

Mon parcours professionnel et politique à divers niveaux de responsabilité m’a donné d’être parfois bénéficiaire des prestations du CNCB ; parfois participant aux processus de prise de décisions engageant ou rythmant la vie et le fonctionnement du CNCB.

Je sais surtout, pour avoir fait mes premières armes professionnelles de gestionnaire dans l’une des plus grandes sociétés d’État de notre pays, que les échos dont le CNCB a été l’objet ces derniers jours, tendant à peindre cette entreprise, votre maison, notre maison désormais, de façon dépréciative et souvent négative, sont toujours inhérents, ces échos-là, à l’environnement de gestion des unités de production stratégiques.

Rassurons-nous donc, je ne viens pas ici et je ne saurais venir à la tête du CNCB avec des idées toutes faites, préconçues et autres préjugés de nature à me rendre sourd à tous les conseils et contributions, notamment ceux des syndicats des travailleurs et de nos usagers de tous les jours qui sont la raison d’être du CNCB.

Mais je ne saurais occulter le fait que : le Président de la République , en me nommant à cette position moins de deux mois après son investiture solennelle à Porto-Novo ; suite à son élection sur la base de son programme de gouvernement axé sur la promesse de Rupture d’avec tout ce qui va mal et de Nouveau départ vers un développement harmonieux de notre Nation, a sans doute voulu faire du CNCB, un des premiers clients de cette rupture et une des premières unités de production à s’engager pour un Nouveau Départ.

C’est pourquoi, je viens et je veux offrir modestement mes services, mon énergie et ma Foi :

– Pour développer avec le monde des chargeurs et l’ensemble des partenaires du CNCB, une relation commerciale dynamique, suffisamment ouverte pour attirer vers nous, d’autres chargeurs aussi bien de la sous-région que du monde ;

– Pour renforcer et améliorer l’image du CNCB dans la chaine des activités portuaires et des transports afin d’en faire un outil de référence nationale et internationale ;

– Et pour renforcer de façon continue, les capacités opérationnelles des travailleurs du CNCB.

Ces quelques idées de « Nouveau Départ » seront naturellement mises à jour suite au diagnostic participatif auquel nous allons nous soumettre, ensemble avec les syndicats et les usagers afin que demain, nous soyons tous fiers d’avoir été utiles à la Nation Béninoise.

Vive le CNCB !

Que Dieu bénisse le Bénin !

Je vous remercie.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE