Banque Mondiale : Le développement du jeune enfant ; un bon départ...

Banque Mondiale : Le développement du jeune enfant ; un bon départ vers un avenir prometteur.

0
PARTAGER

Les investissements en faveur des jeunes enfants sont l’une des dépenses les plus judicieuses et rentables qu’un pays peut faire pour rompre le cercle vicieux de la pauvreté, lutter contre les inégalités à la racine et améliorer la productivité d’un individu tout au long de sa vie. Les programmes de développement de la petite enfance, qui combinent les domaines de l’éducation, de la santé, de la nutrition et de la protection sociale, ont des bienfaits particulièrement significatifs chez les enfants pauvres et défavorisés.

Des études scientifiques et économiques récentes indiquent de manière irréfutable que les expériences du jeune enfant ont un impact profond sur son développement cérébral et sur ses capacités d’apprentissage, sa santé et sa rémunération futures. En investissant intelligemment dans la petite enfance, on améliore les chances de réussite des familles et des populations, tandis que les pays peuvent bénéficier de retombées économiques très considérables.

En effet, le développement de la petite enfance fait partie des cibles visées par les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030. Dans cette perspective, le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et le directeur général de l’UNICEF, Tony Lake, sont réunis aux côtés d’un panel d’experts pour initier une dynamique mondiale en faveur d’un enjeu capital. Le sujet sera donc au menu des échanges qui se tiendra ce jeudi 14 avril à 20h30 (GMT) au siège de la Banque Mondiale.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE