Avec ses tentacules nationaux, les FCBE : une machine redoutable au service...

Avec ses tentacules nationaux, les FCBE : une machine redoutable au service de Lionel Zinsou

0
PARTAGER

L’organisation à la base des Fcbe fait peur à plusieurs candidats à l’élection présidentielle de 2016. A l’analyse, on constate que l’alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent avec ses tentacules, telle une pieuvre, reste une puissante machine électorale au service de Lionel Zinsou.

C’est une lapalissade. L’alliance FCBE est une puissante machine électorale au plan national. Elle est la première force politique du pays. Le 12 janvier 2016, elle a été rejointe par le Prd et la Rb, les plus grands partis du Bénin pour soutenir la candidature de Lionel Zinsou à l’élection présidentielle de mars 2016.

Les Fcbe ont des atouts

L’alliance Fcbe a la majorité des élus locaux et communaux aux dernières élections locales. C’est également la première force politique. A chaque élection, les Fcbe mettent en place des structures de campagne pour renforcer leur dispositif électoral dans les 77 communes, les 21 arrondissements urbains des villes à statut particulier et les universités et autres centres universitaires.

Aujourd’hui, l’alliance FCBE est la somme de sous-Alliances de partis Politiques puis de plusieurs partis politiques, mouvements politiques et autres personnalités fondateurs ou sympathisants. Cette composition de l’Alliance est statutaire et conforme aux décisions de l’assemblée générale lors de sa refondation en octobre 2008.
Au sein de l’alliance Fcbe, on note de sous alliances à l’instar de la ligue des forces patriotiques (LFP) de Komi Koutché, le CRD de François Abiola, et la nouvelle alliance présidée par la ministre Attikpa. Dire que ces alliances tuent les FCBE, c’est se tromper, c’est se méprendre sur l’organisation de la première force politique de notre pays qui a déjà gagné plusieurs élections.
En effet, c’est depuis 2007 que la belle aventure a commencé pour les Fcbe. Aux législatives de 2007, trente cinq (35) députés sur 83. Après sa refondation en 2008, les Fcbe s’imposent aux communales de 2008 avec 46 maires sur les 77 et 852 conseillers municipaux et communaux sur 1450. En ce qui concerne les conseillers locaux, la moisson est bonne chez les Fcbe : 13.800 sur 26.000 au plan national. L’apothéose, c’est aux élections présidentielles de 2011 avec la victoire au 1er tour. Suivra les Législatives de 2011 où les Fcbe gagnent 41 députés sur 83. Aux communales de 2015, l’alliance Fcbe remporte 493 sièges de conseillers municipaux et communaux puis 9800 conseillers locaux, loin devant les autres formations politiques. Aux dernières législatives, celles de 2015, les Fcbe totalisent 33 députés sur 83.

C’est à cette puissante machine politique et électorale que viennent renforcer en janvier 2016, le PRD, la RB, l’UB, l’AND (aile Houdégbé), l’Eclaireur. Il s’agit d’une plateforme pour un Bénin Gagnant. Elle dispose de nombreux élus : députés, élus communaux et locaux. Cette plate forme a constitué l’Alliance Républicaine (AR) et soutient la candidature du professeur Lionel Zinsou.

Candidat de large consensus en pole position

Le candidat Lionel Zinsou défend les couleurs de l’Alliance FCBE et est un cheval gagnant. Qu’on le veuille ou non, les compétences académiques et les capacités managériales de Lionel Zinsou ne sont plus à présenter. Les Béninois auront le temps d’apprécier cette personnalité qui est une chance pour notre pays.
Lionel Zinsou s’appuie sur une vision, un projet de société et une organisation politique qui couvre tout le territoire national et un dispositif et des structures de proximité.
C’est sur ce dispositif que s’appuie Lionel Zinsou et non sur uniquement des meetings de foules non identifiées même si les élections sont des occasions de fêtes foraines qu’on ne s’y prenne donc pas.

Quand nous disons que Lionel Zinsou est un candidat de large consensus et est en pole position pour un Bénin gagnant, ce n’est donc pas une vue d’esprit.
C’est le candidat de large consensus qui est en pole position pour un Bénin gagnant. Les forces politiques qui le soutiennent quadrillent tout le Bénin. Malgré le départ de certains de ces anciens ténors qui savent la force de cette machine politique, l’Alliance FCBE vit grâce aux militants à la base qui ont toujours fait gagner lesFCBE. Ils soutiennent encore l’action du président Yayi, son leader charismatique et lui sont toujours fidèles.

Il vaut mieux que chaque candidat mesure à sa juste valeur ses forces et se mette au travail aux fins que cette élection comme depuis le renouveau démocratique, se déroule dans la paix, la transparence et la grandeur du peuple béninois.

Par Armelle C. CHABI,

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE