Assemblée nationale/Fin de la 1ère session extraordinaire de 2016 : L’invalidation ou...

Assemblée nationale/Fin de la 1ère session extraordinaire de 2016 : L’invalidation ou non du siège de Yampabou en étude

0
PARTAGER

Les députés de la 7e législature ont procédé hier lundi 22 février 2016, sous la houlette du président de l’Assemblée Nationale Adrien Houngbédji, à la clôture de la première session extraordinaire de l’année 2016. C’était une session demandée par le gouvernement au sujet d’une série de lois dont celle portant sur l’accord financier Suisse à travers AG Succursale de Londres concernant l’électrification de 300 villages du Bénin. A cette clôture de session, il a été question de l’affaire concernant le député Yampabou dont la demande d’invalidation de siège a été formulée par la Cour pour raison de double emploi.

La session extraordinaire clôturée hier, a été demandée par le gouvernement dans le souci de répondre après aval de l’institution, à certaines préoccupations des populations béninoises. Mais les travaux qui devront sanctionner cette ouverture, ont été reportés à maintes reprises pour plusieurs raisons. Ceci dans le but de permettre aux commissions de rendre disponibles les rapports à examiner. La période électorale ayant aussi dictée sa loi, tous les points inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire n’ont pas été vidés. A cette clôture de la première session extraordinaire de l’année 2016, le président a demandé la lecture de la requête de la Cour sur l’invalidation du siège du député Yampabou pour double emploi. Cette requête a été transmise à la commission des lois pour étude.

Kola PAQUI

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE