Assemblée Nationale : Une session extraordinaire démarre ce jour

Assemblée Nationale : Une session extraordinaire démarre ce jour

0
PARTAGER

Par : Chafick FAGBÉMI

Les honorables députés n’auront eu que deux jours de repos après la clôture de la première session ordinaire de l’année 2016. En effet, après la clôture des assises le lundi 11 Juillet dernier, les élus du peuple retrouvent dès ce jour, jeudi 14 juillet 2016, le chemin de l’hémicycle.

A la demande de 47 de leurs homologues, les élus de peuple démarrent dès ce matin une session extraordinaire. Cette demande introduite et obtenue par la quarantaine de député est prescrite par les textes en vigueur en république du Bénin, qui prévoit des sessions extraordinaires avec des ordres du jour bien précis. Pour la session extraordinaire de ce jeudi, 6 dossiers sont inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit entre autres de :

1-Rapport de la commission des lois sur la mise en conformité de la loi n°2015-18 portant statut général de la fonction publique

2-Projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et la FIDA, dans le cadre du financement partiel pour le projet d’appui au développement des Maraîchers

3- Atelier d’appropriation sur le projet de loi portant statut du Barreau en République du Bénin

4- Atelier de restitution sur la COP 21

5-Organisation de la journée parlementaire

6- Désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du comité d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (COS-LEPI) et au sein de la commission d’actualisation communale (CCA).

EXTRAIT DU REGLEMENT INTERIEUR DE L’ASSEMBLEE
Article 5.- Sessions extraordinaires

Conformément à l’article 88 de la Constitution, l’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire par son Président sur un ordre du jour déterminé, à la demande du Président de la République ou à la majorité absolue des députés.

Elle se réunit également en session extraordinaire de plein droit dans les conditions fixées aux articles 68 et 83 de la Constitution. Il est à rappeler que les deuxième session ordinaire se tiendra en octobre prochain.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE