Accueil Politique

Assemblée Nationale : Un accord de 57 milliards ratifié pour assurer l’énergie électrique  

0
PARTAGER
Les députés ont autorisé le gouvernement à ratifier le jeudi 08 Juin dernier deux accords de financement dont le montant en-voisine 57 milliards de nos francs et vise à améliorer le secteur de l’énergie électrique dans notre pays.
 
Ce sont deux accords qui ont été ratifiés ce jeudi dans le cadre de l’amélioration de la fourniture de l’électricité au profit de la population. Le premier accord de financement d’un montant de 39, 685 398 500 F Cfa concerne la convention de crédit signée, le 10 avril dernier, entre le Bénin et l’Agence française de développement (Afd) dans le cadre du financement du projet Défissol. Il vise à installer une centrale solaire de 25 MW à Onigbolo dans la commune de Pobè pour la production de l’énergie électrique avec un coût de production compétitif, estimé seulement à trente-cinq (35) francs Cfa/KWh. De façon spécifique, le projet Défissol veut moderniser le système d’information de la Société béninoise d’énergie électrique pour lui permettre d’améliorer durablement ses performances à travers ses deux composantes, en l’occurrence la centrale solaire et la modernisation du système d’information de la Sbee. L’installation de cette centrale solaire contribuera à réduire le coût de revient du KWh au Bénin et la facture énergétique du pays et à améliorer sa dépendance vis-à-vis du Nigeria et du Ghana, à créer de l’emploi local pour les jeunes, à réduire les pertes non techniques et la pérennité financière de la société. Ce projet permettra aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre estimées à 23 000 tonnes équivalentes du CO2 par an sur une durée de 25 ans, soit un total de 575 000 tonnes de CO2 évitées sur l’ensemble de la durée de vie du projet.
D’un montant de 16,6 milliards F Cfa, le second accord est relatif à l’accord de prêt signé à Abidjan, le 13 avril dernier, entre la République du Bénin et le Fonds africain de développement (Fad), dans le cadre du financement de la phase I du Programme d’appui budgétaire au secteur de l’énergie au Bénin (Pasebe I).
Les deux projets ont été examinés ensemble vu qu’ils ont trait au même secteur. Mais ils ont été adoptés séparément conformément à la procédure législative.
Mais avant cette adoption, les parlementaires ont salué l’utilité de ces deux projets qui devront mettre in fine le Bénin à l’abri du délestage. Ils ont saisi l’occasion pour demander des explications au Gouvernement par rapport au sort de certains projets d’électrification dont surtout celui concernant 300 localités au Bénin, la mauvaise qualité des prestations de la Sbee, les problèmes liés à l’installation des compteurs et les factures d’électricité souvent très salées. Le ministre chargé de l’Energie a tenté de répondre à ces préoccupations des députés. Jean Claude Houssou a rappelé la vision du Gouvernement qui accorde une priorité au secteur de l’énergie. Il a informé qu’un comité technique a été mis sur pied et a proposé des actions à court, moyen et long termes pour que le Bénin soit autonome et indépendant en matière énergétique. C’est grâce à la mise en exécution des propositions de ce comité technique que le délestage est en train d’être maîtrisé aujourd’hui, a informé le ministre Jean-Claude Houssou. Il annonce que d’ici 2020, le Bénin va gagner le pari de l’autonomie énergétique avec les fruits des différentes actions en cours dans le secteur.
 Charles Honvoh


Source : pressej.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here