Assemblée nationale : Qui de Gbadamassi, Houdégbé et Kassa sauvera son groupe...

Assemblée nationale : Qui de Gbadamassi, Houdégbé et Kassa sauvera son groupe parlementaire ?

1
PARTAGER

Au lendemain de la présidentielle de 2016, la configuration politique de l’Assemblée nationale, 7ème législature n’a pas tardé à changer. Dès la reprise des activités parlementaires à la faveur de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2016, plusieurs groupes parlementaires ont été dissouts du fait de la démission de certains députés qui y étaient membres. Au nombre des groupes parlementaires dissouts, il y a celui que présidait le député Rachidi Gbadamassi appelé ‘’République et Démocratie’’, celui que présidait le député Octave Houdégbé appelé ‘’ République Solidarité et Paix’’ et celui que dirigeait Barthélémy Kassa dénommé ‘’République et Solidarité nationale’’. Si ces groupes parlementaires n’existent plus, il n’en demeure pas moins que ceux qui les présidaient vont chercher à les reconstituer. Aujourd’hui, le Parlement compte 6 groupes parlementaires régulièrement créés et 20 députés non inscrits à savoir les députés Adam Bagoudou, Yaya Garba, Edmond Agoua, Octave Houdégébé, Justin Adjovi, Lucien Houngnibo, Youssoufou Bida, Valentin Djènontin, Simplice Codjo Dossou, Sofiath Schanou, Rachidi Gbadamassi, Idrissou Bako, Gounou Sanni, Sabaï Katé, Kiaré Sina Toko, Barthélémy Kassa, Gilbert Bangana, Abiba Dafia, Mohamed Gibigaye, Nourénou Atchadé. Dans le lot de ces députés non inscrits, deux tendances se dégagent aujourd’hui si l’on s’en tient à la dernière élection présidentielle avec les jeux d’alliances et de soutiens aux deux candidats arrivés au second tour du scrutin à savoir Lionel Zinsou et Patrice Talon.
Les Fcbe fidèles à Boni Yayi en passe de créer un groupe parlementaire
Parmi les députés non-inscrits, 14 restés fidèles à leur leader charismatique Boni Yayi jusqu’à la présidentielle de 2016 peuvent se mettre ensemble pour créer le plus dense groupe parlementaire du point de vue du nombre de députés. Il s’agit des députés Adam Bagoudou, Yaya Garba, Justin Adjovi, Youssoufou Bida, Valentin Djènontin, Simplice Codjo Dossou, Idrissou Bako, Gounou Sanni, Kiaré Sina Toko, Barthélémy Kassa, Gilbert Bangana, Abiba Dafia, Mohamed Gibigaye, et Nourénou Atchadé. Comme on peut le constater, le député Barthélémy Kassa qui dirigeait le groupe parlementaire ‘’République et Solidarité nationale’’ se retrouve parmi ces 14 députés. Au cas où ces députés décideraient de continuer ensemble leur combat politique au Parlement, il est possible qu’ils créent un autre groupe parlementaire avec comme président le député Barthélémy Kassa. Dans ce cas, il n’est d’aucun doute que c’est le député Octave Houdégbé qui n’est pas élu sur la liste Fcbe et son collègue Rachidi Gbadamassi qui a claqué la porte des Fcbe depuis la présidentielle de mars dernier, qui n’auront plus la chance de reconstituer leurs groupes parlementaires dissouts. Dans ce cas de figure, ils chercheront certainement à se caser dans des groupes parlementaires déjà existants. Il en sera de même pour les députés Edmond Agoua, élu sur la liste Alliance Eclaireur devenu pro-Talon, le député Lucien Houngnibo, élu sur la liste Union du Bénin (Ub) et devenu également pro-Talon sans oublier les députés Sabaï Katé et Sofiath Schanou, élus sur la liste Fcbe, mais qui ont aussi claqué la porte des Fcbe lors de la présidentielle de 2016.
Karim O. ANONRIN

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Kassa doit démissionner de l’assemblée pour se mettre à la disposition de la justice nous voulons savoir comment l’argent de l’eau est géré par ce dernier au lieu d’aller se réfugié au perchoir pour inviter d’être pêcher par la justice

LAISSER UN COMMENTAIRE