Assemblée Nationale. Les députés imprègnés du projet de collectif budgétaire-gestion 2016.

Assemblée Nationale. Les députés imprègnés du projet de collectif budgétaire-gestion 2016.

0
PARTAGER

Les honorables députés ont pris connaissance du contenu du Projet de loi des Finances rectificative pour la Gestion 2016. Un Atelier de formation et d’information, ce 22 juin 2016, au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, a été organisé à leur intention, par le Projet d’appui au Renforcement des Capacités et à la Modernisation de l’Assemblée Nationale (PARCMAN) avec l’appui du PNUD.
C’est la commission des finances présidée par Raphaèl AKOTEGNON qui a assuré la coordination des échanges. " Cet atelier est préalable aux travaux en commission que nous aurons avec les membres du gouvernement. Il s’agit pour nous de nous imprégner- ndlr: du contenu de la loi des finances rectificative-, de nous informer et de poser des questions aux divers experts" explique le président de la commission n°2 du Parlement. Trois communications portant sur différents contours du projets de loi portant loi des finances rectificative ont nourri les explications des experts dont Georges Richard SINSIN. Dans sa communication sur la présentation des grandes masses du collectif budgétaire le directeur de l’Unité d’analyse, de contrôle et d’évaluation du budget a exposé le budget général, celui annexe et les autres budgets ainsi que les comptes spéciaux le besoin de financement sans omettre le solde budgétaire.
Les parlementaires avaient des attentes précises en répondant à l’invitation du Président de l’Assemblée Nationale. Adam Bagoudou souligne au terme de la rencontre, les éléments du contexte qui justifient l’initiative du gouvernement, apprécie la pertinence de l’exercice. Il cite : "L’alternance internvenue avec l’avènement du nouveau pouvoir, du nouveau départ et la conjoncture économique liée aux fluctuations du naira"
Jean-Michel ABIMBOLA satisfait mais il n’aurait pas refusé de la part des experts, plus de performance ou de pertinence.
Jean-Michel ABIMBOLA se dit confiant quant à l’impact de cet atelier sur les débats autour de la loi des finances rectificatives du budget-gestion 2016.
Les travaux se poursuivent le lendemain matin, en commission des finances cette fois-ci, en présence du ministre des finances et de l’économie. Les députés examinent en plénière, la nouvelle loi des finances rectificative le mardi 28 juin.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE