Assemblée nationale : Le groupe parlementaire du député Kassa officiellement ressuscité

Assemblée nationale : Le groupe parlementaire du député Kassa officiellement ressuscité

1
PARTAGER

« République et Solidarité nationale »s’est officiellement reformé mardi 24 mai 2016.C’est à la faveur de la séance plénière d’hier que le député Rachidi Gbadamassi a lu la déclaration de (re)création dudit  groupe parlementaire. Cette entité compte 10 membres et a comme présidentle député Barthélémy Kassa. Lire ci- après la déclaration.

Déclaration de création du groupe parlementaire ‘’République et Solidarité nationale’’

Depuis février 1990, le Bénin s’est engagé sur une nouvelle ère démocratique marquée par un pluralisme politique, l’alternance au pouvoir avec l’organisation régulière des élections libres, démocratiques et transparentes. Les dernières élections présidentielles des 06 et 20 mars dernier en sont une vive illustration.

Dans cette dynamique, l’Assemblée nationale qui est la 2ème institution de la République s’inscrit dans la logique constitutionnelle et en est à sa 7ème législature qui du fait, subit une nouvelle mutation.

Engagés à jouer notre partition dans la consolidation des acquis démocratiques et le renforcement de l’Etat de droit, nous députés sousssignés, décidons de nous constituer en groupe parlementaire sous la dénomination de ‘’République et Solidarité nationale’’ présidé par l’honorable Kassa D. Barthélémy.

Le groupe parlementaire ‘’République et Solidarité nationale’’s’engage devant l’Assemblée nationale représentant le peuple béninois en miniature, à soutenir les actions de développement et d’amélioration des conditions de vie de nos populations. A cet effet, nous députés du présent groupe parlementaire entendons :

-Œuvrer à la préservation de la paix, de l’unité nationale et la solidarité,
-Veiller au respect des principes démocratiques,
-Contribuer à l’édification d’une Nation moderne et prospère,
-Veiller à la sauvegarde des acquis fondamentaux de la Conférence des forces vives de février 1990.

Enfin, le groupe parlementaire ‘’République et solidarité nationale’’ se tient ouvert à tout député qui épouse les principes, valeurs et vision susvisés.

Ont signé :

1)     KASSA D. Barthélémy
2)     BAGANA Gilbert
3)     DAFIA Abiba
4)     GIBIGAYE Mohamed
5)     BIDA Youssoufou
6)     ATCHADE Nourénou
7)     SCHANOU AROUNA Sofiath
8)     GBADAMASSI Rachidi
9)     HOUNGNIBO Lucien
10)   KATE Sabaï

Imprécisions sur l’appartenance politique du groupe

Dans sa parution d’hier, « Matin Libre» s’interrogeait sur les orientations politiques du groupe parlementaire « République et Solidarité nationale » qui s’est était reconstitué. Votre quotidien soutenait que le député Barthélémy Kassa et ses alliés auraient du mal à afficher clairement leur position. Et ça se confirme. En tout cas pour le moment. Ce mardi, Rachidi Gbadamassi, l’une des nouvelles recrues a fait une déclaration devant ses pairs. La déclaration devrait donner les grands objectifs  politiques de la nouvelle entité. Seulement l’inspirateur du texte est resté évasif par rapport à l’appartenance politique du groupe. «Le groupe parlementaire ‘’République et Solidarité nationale’’ s’engage devant l’Assemblée nationale représentant le peuple béninois en miniature, à soutenir les actions de développement et d’amélioration des conditions de vie de nos populations», a déclaré le député Rachidi Gbadamassi. Le groupe a trouvé une tournure plutôt  moins précise pour contourner la plate phrase : « nous soutenons les actions du Chef de l’Etat » qu’il a avait pourtant servie au peuple en 2015. Les autres objectifs énumérés manquent aussi d’originalité. Tout porte à croire que le groupe est très hésitant dans ses préférences. Il ne compte pas faire allégeance à Patrice Talon. Il ne veut pas non plus afficher tout de suite son opposition au nouveau régime. Mais la présencedans ce groupe deYoussoufou Bida, Nourénou Atchadé, Mohamed Gibigaye et de Gilbert Bagana, des proches de Yayi Boni qui ont été constants dans leur orientation durant la présidentielle, pourrait déterminer le choix de Barthélémy Kassaqui n’est pas moins futé.

A.S

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE