Assemblée nationale : Enfin l’ouverture de la 3ème session extraordinaire

Assemblée nationale : Enfin l’ouverture de la 3ème session extraordinaire

0
PARTAGER

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, va enfin pouvoir procéder à l’ouverture de la 3ème session extraordinaire de l’institution demandée par un certain nombre de députés pour examiner 5 dossiers. Après une première tentative le jeudi 4 août dernier, l’ouverture a été reportée pour ce jour lundi 8 août 2016, faute de quorum. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 85 de la Constitution du 11 décembre 1990 qui stipule que « Si à l’ouverture d’une session, le quorum de la moitié plus un des membres composant l’Assemblée nationale n’est pas atteint, la séance est renvoyée au troisième jour qui suit. Les délibérations sont alors valables, quel que soit le quorum ».
Rappelons que la session extraordinaire sera consacrée au projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea) d’un montant de 2,75 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième ligne de crédit au profit du Fonds National de la Microfinance, le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme de Mudarabah restreint de la Banque Islamique de Développement (Bid) d’un montant de 16,5 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (Piamf II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sur les ressources du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (Fsid) d’un montant de 11 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (PIAMF II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Ijara de la Bid d’un montant de 6,985 milliards de Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou, et le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Istisna’a de la Bid d’un montant de 79,20 milliards Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou.
Karim O. ANONRIN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE