Assemblée nationale : Des députés boudent les travaux en commissions

Assemblée nationale : Des députés boudent les travaux en commissions

0
PARTAGER

La 2è session ordinaire de l’année 2016 de l’Assemblée nationale s’est ouverte le lundi 17 octobre dernier au palais des gouvernements. Le président de l’institution, comme il est de coutume, a rendu public son rapport d’activités de la période du 1er avril au 30 septembre 2016. Un rapport dans lequel le président Adrien Houngbédji a déploré le fort taux d’absentéisme observé chez certains députés lors des travaux en commissions..
C’est une mauvaise habitude que certains députés ont du mal à laisser. L’absentéisme à l’Assemblée nationale. Dans la rubrique » activités parlementaires ; Présence aux séances des commissions « , du rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale, on retient que certains députés boudent systématiquement leur participation aux travaux en commissions, ceci, depuis l’installation de ces dernières il y a plus d’un an. « Le taux de présence est moindre au niveau des commissions. En effet, certains députés n’ont pris part jusqu’ici, à aucune réunion de leurs commissions respectives. Cet état de choses qui ne date pas de la présente législature est tout de même à déplorer », a déploré Me Adrien Houngbédji. D’ailleurs, il a souhaité que des mesures soient prises pour encourager et motiver davantage les députés à assister aux séances plénières et travaux en commission. Ceci est d’autant plus important que la plupart des textes initiés par les députés ou envoyés par le gouvernement sont en grande partie scellés en commissions. Un travail préalable qui, la plupart du temps, est validé lors des plénières. Ne pas participer aux travaux en commissions revient tout simplement à demander aux autres collègues de décider à sa place. Pour les populations de leurs localités qu’ils représentent, le comportement de ces députés ne les honore guère. Toujours selon le rapport du président Houngbédji, on se rend aussi compte que cet absentéisme a quitté les séances plénières pour les travaux en commissions. « Au cours de la période de référence, trente-quatre (34) séances plénières ont été tenues. L’analyse du point des présences permet de noter une nette amélioration du taux de participation des députés aux séances plénières par rapport à la précédente session. Je voudrais remercier les collègues qui ont redoublé d’efforts en répondant massivement aux convocations des séances plénières et leur demander de continuer sur cette lancée afin que notre mandature atteigne les objectifs constitutionnels qui lui sont fixés et ceux de la législature que nous nous sommes donnés « , a souligné la deuxième personnalité de l’Etat. Malgré tout, on se demande quand est-ce que les parlementaires se consacreront effectivement à ceux pourquoi ils ne cessent de solliciter les votes des populations. En ce sens que pour la représentation nationale, ce n’est pas du tout le bon exemple.

Athanase Dèwanou

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE