Assemblée Nationale : Cinq nouveaux députés font leur rentrée parlementaire (Les priorités...

Assemblée Nationale : Cinq nouveaux députés font leur rentrée parlementaire (Les priorités de Orden Alladatin et de Guy Mitokpè)

0
PARTAGER

Ils étaient six annoncés. Mais au finish, ce sont cinq nouveaux députés qui ont fait leur rentrée parlementaire hier mardi 12 avril 2016 au Palais des Gouverneurs de Porto-Novo. Ils ont été accueillis par Me Adrien Houngbédji, Président de l’Assemblée Nationale du Bénin.

Pas de prestation de serment. Juste une poignée de main avec le Président Adrien Houngbédji sous les ovations des autres collègues députés puis les voilà désormais logés à la grande enseigne. A l’instar de leurs collègues, ils participeront pour le compte de cette 7è législature à l’animation de la vie politique au Bénin depuis le Palais des Gouverneurs où vote de lois et contrôle de l’action gouvernementale seront leur tasse de tous les jours. Ils, ce sont les honorables Orden Alladatin, suppléant de Me Joseph Djogbénou promu ministre de la justice dans le nouveau gouvernement de Patrice Talon, de Guy Dossou Mitokpè, suppléant de l’honorable Candida Azannaï actuellement ministre de la défense dans le tout premier gouvernement de Patrice, de Amadou Issifou, suppléant du Président Sacca Lafia, actuel locataire du ministère de l’intérieur, de Domitien Nouhouémou, remplaçant de feu Eric N’Dah et de Justin Adjovi, suppléant de Marcel de Souza devenu depuis le vendredi 8 avril 2016, Président de la Commission de la Cedeao.

Autant qu’ils sont, ils mesurent déjà l’ampleur de la mission à laquelle ils sont désormais appelés. « Je place mon entrée au Parlement sous le signe de la continuité dans la mission entamée par Me Djogbénou que je remplace. On a fini une partie du combat avec l’avènement du Président Patrice Talon au pouvoir. C’est désormais une autre étape qui commence et nous mesurons d’ores et déjà l’ampleur de la tâche qui nous attend…Par rapport aux populations, il y avait eu des annonces. Il faut légiférer par rapport à la location des maisons d’habitation. Cela a été l’une des annonces faites par celui que je remplace. C’est une action à poursuivre sans désemparer…J’ai ma fibre artistique et culturelle. Les acteurs et autres opérateurs culturels réclament depuis une loi sur me mécénat culturel et le sponsoring. C’est là une autre thématique sur laquelle je mobiliserai mes collègues députés pour qu’une solution soit trouvée », a déclaré l’honorable Orden Alladatin qui a aussi rassuré le Président Talon de tout son engagement pour la conduite des réformes institutionnelles et constitutionnelles qu’il entend engagés.

« Je ne suis pas venu avec un bâton magique. Je vais essayer de travailler au sein de ma famille politique. Il n’y aura pas de miracle étant entendu que je suis un honorable comme les autres », a dit pour sa part le tout nouveau député Guy Mitokpè Dossou qui s’est aussi prononcé sur le discours d’ouverture de la première session de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2016 prononcé par Me Adrien Houngbédji. Pour lui, l’Assemblée Nationale ne constituera pas un obstacle pour l’aboutissement des réformes annoncées par le Président Patrice Talon et auxquelles le peuple a adhéré.

Affissou Anonrin

Le satisfécit des députés à la sortie

Les députés ont tenu hier, mardi 12 avril 2016 la 1ère session ordinaire de l’année 2016 sur 63 points inscrits à l’ordre du jour. Certains ont apprécié le discours du président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji ; de même après leur baptême de feu, Hamadou Issoufou et Guy Mitokpè ont dit leurs impressions.

Quelques déclarations

Joseph Djogbénou : « Cette contribution sera davantage renforcée et ma position du ministre en charge de la législation. Ce domaine, c’est mon secteur et vous savez très bien que le président de la république a une très haute idée des réformes politiques et institutionnelles. C’est à cela que nous allons nous atteler ».

Cyprien Togni : « J’assiste pour la première fois à un discours moins ennuyeux, concis et ça plaît à tout le monde. D’ordre du fond, je crois que le président a fait un discours constructif. Il demande à chacun d’accompagner le nouveau départ que nous avons-nous-mêmes prôné ».

Edmond Agoua : « Le président de l’Assemblée nationale, en félicitant le nouveau président et son gouvernement a bien voulu donc leur souhaiter beaucoup de chance, de courage et bien évidemment ils pourront compter sur l’Assemblée nationale qui n’a pas déjoué sa partition, d’autant puisque dans son discours d’investiture, le président de l’Assemblée nationale avait déjà dit certaines de ses priorités au cours de sa mandature ».

Mohamed Gibigayé : « Nous député, nous devons rigoureusement accompagner ces intentions dans le cadre du développement de notre pays. »

Rosine Dagniho : « Le discours du président m’a beaucoup touchée, parce que il a pratiquement tout et ça me va droit au cœur. C’est à nous de nous mettre au travail pour l’avenir de notre démocratie»

Hamadou Issoufou : « Vu l’accueil qui nous est réservé, je trouve qu’il nous faut de très bonnes réflexions. C’est vraiment que nous sommes grande coalition, on ne peut que respecter les idéaux de cette grande coalition pour permettre à son excellence le président Patrice Talon de vraiment finir dans l’efficacité ».

Guy Mitokpè : « Je travaillerai à ce que les aspirations du peuple trouvent aboutissement ; à ce que nous puissions comprendre qu’un nouveau gouvernement se met sur pied. Ce nouveau pouvoir a été mis sur pied majoritairement par les Béninois. Ce ne seront pas les représentants du peuple qui seront les obstacles à ce que ce nouveau pouvoir puisse aller dans le sens de ce qu’il a promis au gouvernement. Je suis d’une famille politique, je suis d’une mouvance présidentielle. Je travaillerai dans le sens de cette mouvance. »

Propos transcrits par Joseph-Martin Hounkpè

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE