Assemblée nationale : adoption à l’unanimité du budget 2017 évalué à 14...

Assemblée nationale : adoption à l’unanimité du budget 2017 évalué à 14 056 442 591 F CFA

0
PARTAGER

C’est à l’unanimité des députés présents et représentés que le projet de budget, gestion 2017, de l’Assemblée nationale, a été adopté par les députés. C’est à la faveur de la clôture de la 4è session extraordinaire de l’année 2016, consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de budget, en présence du questeur et du directeur de la questure et des cadres à divers niveaux impliqués dans le processus.

Le projet de budget gestion 2017 de l’Assemblée nationale adopté à l’unanimité des députés présents et représentés, s’élève à 14.056.442.591 F CFA. Ce montant est en légère hausse par rapport au budget de l’année 2016, en cours d’exécution, et évalué à la somme de 13.442.788.538 F CFA, soit une augmentation de 613 654 053 F CFA, correspondant à un taux de 4,56%.

Le présent projet de budget, version 2017, est conçu conformément aux dispositions des articles 149, 150 et 151 du règlement intérieur. Il a rappelé les dispositions de l’article 149, 150 et 151 du règlement intérieur. Conformément aux dispositions de l’article 151 du règlement intérieur, le présent rapport de présentation s’articule autour de deux points essentiels. Le point de l’exécution au 30 juin du budget 2016, les grandes masses de l’avant-projet de budget, gestion 2017.

Dans un premier temps, le premier questeur de l’Assemblée nationale, Valentin Houdé, dans la présentation du rapport, a fait le point d’exécution du budget de l’institution parlementaire à la date du 30 juin 2016. Dans ce rapport, le premier questeur a signalé que les dépenses engagées s’élèvent à 6 376 013 941 F CFA, soit 47,43% des autorisations annuelles. Globalement, en dépit des pics observés au niveau de certaines lignes, le niveau moyen de consommation des crédits au cours du 1er semestre 2016 se situe légèrement en dessous de la moyenne. Les fonds reçus du ministère de l’Economie et des finances au cours du premier semestre se chiffrent à 6 488 144 000 F CFA, soit 96,53% des ressources attendues au cours de la même période s’élevant à 6 721 394 269 F CFA.

En ce qui concerne le projet de budget, gestion 2017, il est élaboré suivant un tableau récapitulant le projet de budget, gestion 2016 en cours d’exécution et celui de 2017. Ainsi, le projet de budget, gestion 2017, s’élève à 14 056 442 591 F CFA, contre celui de 2016, qui est chiffré à un montant de 13 442 788 538 F CFA, soit une augmentation de 613 654 053 F CFA, correspondant à un taux de 4,56%.

Wabi MIGAN

Réactions des députés

Nouréni Atchadé : Je voudrais féliciter le bureau de l’Assemblée par rapport au budget. Monsieur le Président, je voudrais féliciter l’équipe pour le travail appréciable par rapport à l’élaboration du budget. Je n’ai rien à reprocher à ce travail. Je vous félicite et bonne chance.

Léon Dègny : A la suite de mon collègue qui vient d’intervenir, j’aurais pu me taire après avoir lu le document et après avoir écouté le premier questeur. Mais, lorsque c’est bien, il faut quand même féliciter. Donc, je tiens à exprimer toutes mes félicitations pour tout ce qui est fait. Et à vous monsieur le président, pour tout ce que vous faites pour améliorer les conditions de travail des députés. Nous sommes sous les arbres de temps en temps. Mais il est prévu plus de 100 millions pour construire le bâtiment, je pense que c’est suffisamment important pour qu’on vous en félicite. J’ai noté également la question médicale, qui est votre préoccupation à l’intérieur du Parlement. Je vous félicite et je vous remercie

Augustin Ahouanvoébla : Je ne manquerai pas aussi de remercier le président et le bureau de l’Assemblée nationale, pour les efforts qui sont faits pour mettre les collègues députés et même le personnel parlementaire dans de bonnes conditions de travail. Nous vous en félicitons et espérant que l’année prochaine, il y aura encore un mieux-être pour les députés. Monsieur le Président, moi j’ai une question directe au questeur. Elle est relative à l’assurance-maladie plus prévoyance décès des groupes de sécurité. A ce niveau, vous avez marqué pour mémoire. Je voudrais que vous expliquiez pourquoi il n’y a pas eu de chiffres pour cette rubrique. Ajouté à cela, lors certainement de la présentation du rapport d’activités du président à la fin de la session, nous allons revenir sur un dossier important, relatif à ce que nous appelons, ‘’provision pour complément de retraite pour les députés’’. Depuis trois mandatures, il y a des députés qui sont toujours ici, et nous avons estimé que cette rubrique prend vraiment de la valeur au niveau de cette société, et il va falloir que nous vous fassions des propositions directes après concertation entre les différents groupes parlementaires, pour savoir que faire, afin que véritablement des propositions directes relatives à la modification du contrat puissent être apportées pour l’avenir.

Propos recueillis par Wabi MIGAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE