Après son départ du pouvoir : Boni Yayi célébré à Cotonou et...

Après son départ du pouvoir : Boni Yayi célébré à Cotonou et à Tchaorou

3
PARTAGER

Ambiance émouvante mercredi 06 avril 2016 au Palais de la Marina. Le président sortant Boni Yayi a été célébré par le personnel de la Marina qui, en chœur, a imploré sur lui la bénédiction divine nourrie d’applaudissement. Le même spectacle a été observé devant sa maison où des jeunes, habillés en tee-shirt griffé « Merci Boni Yayi », sont venus lui rendre hommage pour tout ce qu’il a accompli en 10 ans. Mais l’apothéose, c’est à Tchaourou où il lui a été réservé un accueil de roi à l’image de Jésus qui rentre triomphalement à Jérusalem.

Il n’a cessé de le dire depuis 2011 où il a été réélu à la tête de l’Etat béninois : « Ceci est mon second et dernier mandat ». A force de le répéter à  chaque occasion, comme ce fut le cas devant le Pape, désormais émérite Benoît XVI, et devant Obama, cela a fini par semer le doute dans le chœur de certaines personnes. Mais pour Boni Yayi, c’était comme un exercice pour se préparer à la vie après la Marina. Et il l’a démontré ce mercredi 06 avril en passant tout souriant le pouvoir à son successeur. Rien que pour l’avoir fait dans une Afrique où, le refus de quitter le pouvoir après plusieurs décennies, engendre des crises, Boni Yayi mérite d’être célébré. Et c’est ce qu’a compris le personnel du Palais de la Marina qui a saisi cette dernière occasion, de voir à la Marina celui qui aura été le Patron des lieux pendant 10 ans, pour lui témoigner toute sa gratitude. La spontanéité de l’accueil, des applaudissements, du chant pour magnifier l’œuvre divine, témoignent de ce que l’homme mérite la reconnaissance de la nation béninoise.C’est dans ce même esprit que des jeunes habillés en tee-shirt griffé « Merci Boni Yayi » ont investi le domicile privé du désormais ancien Chef d’Etat à Cadjèhoun pour témoigner leur gratitude à Boni Yayi qui a su dignement mettre ses pas dans ceux de ses prédécesseurs en ce qui concerne la préservation de la paix et des acquis démocratiques.

Boni Yayi à Tchaourou comme Jésus à Jérusalem

A Tchaourou où le fils du terroir est reparti après la passation de service ce même mercredi, c’est en roi que Boni Yayi a été accueilli. Les populations n’ont pas manqué d’ingéniosité pour témoigner leur reconnaissance à l’enfant revenu au bercail après de loyaux services rendus à la nation. Comme Jésus à Jérusalem, c’est sur un cheval qu’il a été accueilli à l’entrée de la ville pour une procession. Bain de foule, chant, danse, applaudissement nourri, rien n’a manqué pour dire merci à l’enfant qui a su maintenir la dignité de toute une commune en quittant pacifiquement le pouvoir au terme des 10 ans de mandat constitutionnel.

Ce sentiment général de gratitude n’est malheureusement pas partagé par certains individus mal intentionnés qui ont investi la nuit du 5 au 6 avril le domicile de l’ancien Chef d’Etat pour proférer des injures et invectives à son encontre. Un piteux comportement qui n’honore pas le Bénin et qui ne cultive pas la paix tant chère au Bénin. Boni Yayi, pour son engagement à œuvrer pour le développement, son amour pour le Bénin qu’il a servi jusqu’aux dernières heures de son mandat, ne mérite pas qu’on lui jette des pierres au nom de la Rupture.

B.H.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. nous sommes nous autres au nord dans le Bénin profond. tout ces agissements NS font mal parce que NS ne sommes pas à côté pour ré pliquer au nom de la contunit

  2. lol. Meme au Sud, Je pense que tous n agreent pas ce sale comportement. cependant c est une minorite contre l Afrique entiere et le monde entier qui salue le grand homme pour ses 10 ans et son depart sans armes dans le pays. Cette attitude salutaire est plus considerable que ces injures de personnes a mon avis d education rate et qui pour ma part n ont peut etre jamais mis pied a l ecole ou encore qui n ont pas des photos de personnes agees dans leur maison. J en veux a mon ex president pour sa gestion mais nul n est parfait et Je ne peux avoir le culot en raison de mon education africaine lui porter des injures; c est insulter l Afrique en un mot.

LAISSER UN COMMENTAIRE