Après sa radiation du regroupement politique à la présidentielle 2016: Basile Ahossi...

Après sa radiation du regroupement politique à la présidentielle 2016: Basile Ahossi de retour à l’union fait la Nation

0
PARTAGER

Il était présent lors de la rentrée politique de l’Union fait la Nation il y a quelques semaines au Chant d’oiseau de Cotonou, malgré la décision de suspension qui pèse sur sa personne. Lui, c’est l’honorable Léon Basile Ahossi, suspendu à l’instar de beaucoup d’autres de ses compagnons de lutte pour insoumission et pour son soutien au candidat de Boni Yayi, Lionel Zinsou à la présidentielle de mars 2016. En effet, l’Union fait la Nation a procédé à la réintégration de Léon Basile Ahossi dans la plus grande discrétion. Ce repêchage arrive quelques jours après la dernière rencontre de l’alliance consacrée à la reformulation du tissu politique et partisan pour un nouveau départ. C’est dire que l’Union fait la Nation, dans sa politique de fusion en parti politique, veut partir sur de nouvelles bases ensemble avec ses coéquipiers afin de relever les nouveaux défis qui se présenteront à elle en ces temps de grandes réformes politiques initiées par le gouvernement. Sinon, depuis quelques semaines, les sorties de l’honorable député Basile Ahossi au sein de l’hémicycle comme dans les médias annonçaient déjà son probable retour surtout quand il affirme, lui-même, lors de son passage sur l’émission ‘’Le grand débat’’ de la radio Soleil, qu’il ferait les démarches qu’il faut pour revenir dans sa famille politique. Pour le député, l’Union fait la Nation est une famille politique à laquelle il est très attaché. Il prétend y avoir appris beaucoup de choses. Ainsi, après son expérience politique au sein de la coalition de la continuité lors de l’élection présidentielle passée, Léon Basile Ahossi fait son come-back à l’Union fait la Nation. Sans tambour ni trompette, l’enfant prodigue est désormais de retour. C’est certes une mutation qui ne peut pas se faire sans heurts quand on sait que les différents partis membres de cette coalition vont disparaitre au profit d’un seul parti qui sera l’Union fait la Nation. Alors, après Basile Ahossi, le comeback du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété est fort probable. Car, ce dernier, même après son expérience de ‘’porte-parole’’ du candidat Lionel Zinsou lors de la présidentielle de mars dernier, garde son statut de cadre avec sa position de vice-président au sein du bureau de l’Assemblée nationale.

Yannick SOMALON

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE