Après le dénouement heureux de l’affaire cocaïne : L’AFN de Alain Affédjou...

Après le dénouement heureux de l’affaire cocaïne : L’AFN de Alain Affédjou invite Talon et Ajavon à s’entendre pour le développement du Bénin

0
PARTAGER

Par un  communiqué, l’Alliance des Forces Nouvelles (AFN), a exprimé sa préoccupation par rapport à l’affaire de cocaïne retrouvée dans un conteneur  destiné à la société CAJAF COMON SA de l’opérateur économique, Sébastien Ajavon, vendredi 28 octobre 2016.  L’AFN se réjouit de son dénouement heureux et  salue le professionnalisme et l’impartialité dont a fait montre la justice. Tout en louant la sagesse qui a inspiré la non immixtion de l’exécutif dans cette affaire judiciaire, l’AFN invite le chef de l’Etat Patrice Talon et le président du patronat, Sébastien Ajavon à travailler en parfaite intelligence, pour sortir le Bénin de la précarité ambiante.

Lire le communiqué

Depuis le vendredi 28 octobre 2016, le Bénin est agité par une affaire de haute portée internationale. Il s’agit d’une affaire de cocaïne retrouvée dans un conteneur  destiné à la société CAJAF COMON SA de l’opérateur économique, Sébastien Ajavon. Ce dossier de droit commun a tôt fait de prendre des proportions inattendues, au point de déteindre sur la concorde nationale dont le peuple béninois est jusque-là très jaloux. Fort heureusement, la justice s’est soustraite à tout amalgame, en se mettant au-dessus de la mêlée, pour dire le droit, et rien que le droit. Au bénéfice du doute, le président du patronat béninois et trois de ses co-inculpés ont recouvré leur liberté, au soir du huitième jour de leur garde à vue sujette à polémique.

Très préoccupée par les tournures successives qu’a prises cette affaire, l’Alliance des Forces Nouvelles (AFN) se réjouit de ce dénouement heureux qui n’était pas gagné d’avance. En conséquence, elle salue le professionnalisme et l’impartialité dont a fait montre la justice, malgré les pressions nourries auxquelles elle a été soumise. Convaincue que l’indépendance de la justice est le gage du renforcement de l’Etat de droit et de la sauvegarde des libertés fondamentales, l’AFN félicite tous les acteurs de justice, pour le dégel de cette crise, qui a sérieusement éprouvé la paix sociale dans notre pays. Une fois encore, la justice et la démocratie ont triomphé. Seul le peuple béninois en sort fier et gagnant.

Par ailleurs, l’AFN s’en voudrait de ne pas louer, à sa juste mesure, la sagesse qui a inspiré la non immixtion de l’exécutif dans cette affaire judiciaire. Cette attitude consacre le principe de la séparation des pouvoirs si chère à la consolidation de toute démocratie. C’est le lieu d’appeler le président de la république, son Excellence Patrice Talon à travailler davantage à l’indépendance totale de la justice et à l’enracinement de l’Etat de droit dans notre pays. Là-dessus, il est impérieux de rappeler que le chef de l’Etat Patrice Talon et le président du patronat, Sébastien Ajavon, constituent aujourd’hui une chance précieuse pour le développement socioéconomique de notre pays. Ce tandem gagnant est condamné à travailler en parfaite intelligence, pour sortir le Bénin de la précarité ambiante. C’est donc à l’honneur, et de la responsabilité patriotique des deux éminentes personnalités, de faire un effort sur eux-mêmes, pour maintenir la sérénité nécessaire, pour continuer de travailler ensemble pour le développement de notre pays.

Enfin, l’AFN appelle tout le peuple béninois au calme et à l’unité. Car, c’est ensemble et dans la paix que nous allons construire notre nation commune, le Bénin. Nous devons y travailler au quotidien.

Vive la démocratie ! Vive le Bénin !


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE