Après la Segub gate : A quand l’audit des lampadaires solaires ?

Après la Segub gate : A quand l’audit des lampadaires solaires ?

0
PARTAGER

Vidons les casseroles avant le Nouveau départ ! Et si la Segub gate n’a pas fini de révéler ses secrets, l’audit des lampadaires solaires par exemple, devient un devoir dans la veine des urgences. En effet, des actes posés et des absurdités dans la gestion des lampadaires solaires portent à croire que dans ce dossier, il y a eu des malversations. Le dossier ‘‘lampadaires solaires’’ est un autre scandale en perspective. A l’époque, premier indice d’une gestion scabreuse, le ministère de l’énergie a été écarté au profit du ministère du développement durable que dirigeait le ministre Géro Amoussouga. Mais avant, les cadres du ministère de l’énergie ont émis des réserves sur le projet. Et, puisqu’ils n’étaient pas convaincus de la pertinence dudit projet sur un certain nombre de points, ils ont, très tôt, été écartés.
Alors, pour marquer la rupture voulue par plus de 65% de Béninois, et rassurer qu’à l’ère du Nouveau départ, plus rien ne sera comme avant, le gouvernement Talon doit nettoyer l’écurie d’Augias. Ceci passe aussi par des audits commandités pour lever les zones d’ombre dans un certain nombre de dossiers, notamment celui des lampadaires solaires. A ce niveau, et au vu des soupçons en ce qui concerne la passation du marché et les sommes englouties, un audit pour lever les coins de voile et situer les responsabilités ne peut être que le bienvenu.
Tout compte fait, si le gouvernement Talon ne veut pas faire une moralisation de la vie publique sélective, il va falloir qu’il fouine aussi de ce côté-là. Fouiller, bêcher et ne laisser aucune place où la main ne passe et repasse pour qu’à jamais, l’impunité n’ait droit de cité au Bénin. Pour le gouvernement de la rupture, le défi reste toujours entier. Et après Segub, plus il y aura d’audits et surtout celui relatif au dossier des lampadaires solaires, mieux ça vaudra.
Angelo DOSSOUMOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE